Franck Gastambide a appelé Soso Maness après ses critiques sur la série « Validé »

Le 30 Sep 2021 à 15:06 par djfreak

Il y a quelques jours, Franck Gastambide a donné une interview pour Booska-P. Au cours de cet entretien, le réalisateur de Validé est revenu sur sa série. Il en a profité pour parler de Booba, Soso Maness et Fianso. On vous explique tout dans l’article.

Au mois de juin dernier, Soso Maness était de retour avec son nouvel album, intitulé Avec le temps. Pour la promotion de cet opus, le rappeur marseillais a été invité par le journaliste Mehdi Maïzi dans son émission Le Code. Au cours de cet entretien, l’artiste s’est exprimé sur Franck Gastambide. « Même si la série est bien faite, j’ai trouvé que c’était très Gastambiesque, grossir les traits…dans la premier interview qu’on a fait j’avais dis les gars qui grossissent les traits des communauté pour faire rire des gens d’Auxerre ou je sais pas quoi ça me casse les coui**es. C’est quoi son prochain film Dubaï ? une escorte qui met le voile ? Un jeune qui veut être dans la télé réalité (…) ? je grossis le truc mais je trouve qu’il ne fait rien de bien pour les gens de quartiers. », a-t-il déclaré.

Quelques semaines plus tard, Franck Gastambide a décidé de répondre aux critiques. C’est à travers un message envoyé à un twittos que le réalisateur a confié qu’il n’avait pas contacté l’artiste pour jouer dans sa série. « Juste pour ton info .. je ne lui est jamais proposé de participer à ma série. Je ne le connais pas et ne lui est jamais parlé. », pouvait-on lire sur une capture d’écran.

Franck Gastambide a contacté Soso Maness

Pour la sortie de la deuxième saison de Validé, Franck Gastambide a accordé une interview pour Booska-P. Au cours de cet entretien, il s’est exprimé sur Booba et Fianso. Mais le réalisateur a également parlé de Soso Maness, et s’est arrêté sur les paroles de l’artiste marseillais. « Ça fait un peu bizarre quand c’est un artiste dont tu respectes le travail, mais que tu connais pas. Donc tu prends une première torpille, puis deux, trois. Je me dis que c’est dommage. Je sais que c’est un garçon intelligent et j’avais envie de lui parler. Si t’aime pas ce que je fais il n’y a pas de débats. Mais je sais qu’il se trompe sur mes intentions. Je lui explique donc qui je suis, mon parcours (…) et lui m’explique pourquoi il aime pas certaines vannes, ce qui l’a amené à penser ça de moi », a-t-il confié.