Canardo trouve que la condamnation de Brahim Bouhlel à 8 mois de prison est trop lourde

Le 24 Avr 2021 à 20:17 par djfreak

Il y a quelques heures, Canardo s’est exprimé sur la condamnation de Brahim Bouhlel à 8 mois de prison. Le comédien révélé par la série Validé s’était moqué du peuple marocain dans une vidéo mise en ligne sur la toile.

Depuis le début du mois d’avril, le comédien Brahim Bouhlel et le Snapchatteur Zbarbooking sont au coeur d’une très grosse polémique. En effet, depuis la diffusion d’une vidéo où ils dénigrent le peuple marocain, les deux hommes sont dans la tourmente.

Le mercredi 14 avril, le procès s’est ouvert concernant les deux individus. Ils étaient en détention depuis la diffusion de la vidéo. Brahim Bouhlel et Zbarbooking sont poursuivis pour “diffusion d’une vidéo d’une personne sans son consentement” et “détournement de mineur”. Le comédien révélé par la série Validé a notamment été condamné à 8 mois de prison ferme.

Canardo s’exprime sur la condamnation de Brahim Bouhlel

Depuis l’annonce de la condamnation, de nombreux internautes ont évidemment commenté sur les réseaux sociaux. Mais très peu d’artistes ont souhaité réagir. Toutefois, Canardo a décidé de donner son avis sur la question. Le petit-frère de La Fouine est lui-même d’origine marocaine. Il y a quelques heures, l’artiste a écrit sur Instagram que cette séquence, qui n’a évidemment fait rire personne, ne méritait toutefois pas une peine aussi lourde. « L’indignation vaut-elle 8 mois de prison ferme ? NON. Amis artistes, vous qui avez la parole pour blâmer Brahim Bouhlel, saurez-vous la prendre pour une justice juste ? », a-t-il écrit.

Avec ce message, Canardo souhaite une sanction plus juste pour Brahim Bouhlel, qui a pris 8 mois de prison ferme. Cette prise de parole est partagée par une partie des internautes. Ils sont nombreux à être d’accord avec l’artiste. Au contraire du rappeur, certains ont applaudi la réactivité et la fermeté de la justice du Maroc.

 

Un message qui a fait réagir Laurie Peret, une humoriste. La jeune femme a commenté la publication de l’artiste : « Entièrement d’accord. Ils servent d’exemple et la sentence est démesurée. Je n’amoindris pas la gravité de ses propos. Ses propos me font horreur, mais ce qui lui arrive me fait aussi horreur… je voudrais que chacun trouve la force et la clémence nécessaire au pardon. »