Booba se moque ouvertement de Vegedream après la publication de son dernier Remix

Le 19 Mai 2020 à 16:23 par Sikagz

Le déconfinement ne semble pas avoir calmé le serial clasheur ! Cette fois-ci, Booba a décidé de donner son avis concernant le remix de Vegedream pour le confinement. Et le moins que l’on puisse dire c’est que l’artiste ne l’a pas vraiment convaincu. Explications.

Souvenez-vous, en 2018, Vegedream profitait de la Coupe du Monde pour produire son titre Ramenez la coupe à la maison. Grâce à son rythme entêtant et la victoire de l’équipe française de Football, le morceau est vite devenu un tube. Ce qui a propulsé sa carrière encore plus vers le haut.

Récemment, Vegedream a surpris la Toile en dévoilant son remix du titre Dior de Pop Smoke en une chanson pour le confinement. Seulement voilà, celui-ci n’a pas vraiment fait sensation auprès des internautes. Très vite, on a pu lire des tweets tels que:  « Vegedream c’est sûr il a reçu un chèque de Macron pour faire le son, que les taxes glissent plus flex ». Ou encore: « Vegedream trop éclater c’est grave vous l’avez mis dans la sauce trop tard » et « Vegedream dans un monde sans événement il sort aucun son » . Mais aussi: « Vous pensez le remix de vegedream sur le son Dior de Pop Smoke ça va être le hit de l’été?  » et « Je propose qu’on signale le son de vegedream ! ».

Et ils ne sont pas les seuls puisque Booba a également donné son avis et le moins que l’on puisse dire c’est qu’il n’a pas été tendre avec Vegedream. De là, celui qui l’a déjà clashé au sujet des violences conjugales lui a lâché:

Bien essayé mais ce n’est pas la coupe du monde là ! On attend les vidéos de surveillance après on verra #wolvedream

Bon, vous l’aurez compris : cette fois-ci, le jeune homme ne risque pas de Ramenez de coupe à la maison ni de validation de B2O. Récemment, le papa de Luna et Omar a remis son clash avec Maitre Gims et Dadju au goût du jour. Une chose est sûre : Booba est en pleine forme et rien ne lui échappe pas même l’actualité des autres rappeurs. Au vu de sa liste d’ennemis, il y a de quoi faire et pourtant, de nouvelles cibles sont visées chaque semaine… Rien ne l’arrête !