Booba prouve que La Fouine a menti et n’a pas ramené l’autotune dans le Rap Français

Le 26 Mai 2021 à 00:35 par djfreak

Il y a quelques jours, Booba s’est une nouvelle fois attaqué à La Fouine sur le compte Instagram de La Piraterie. Le Duc de Boulogne a prouvé que son rival avait menti concernant le fait qu’il avait ramené l’autotune en France. On vous explique tout dans l’article.

Après un peu plus d’un an d’absence, La Fouine a décidé de faire son retour avec un nouvel album ce vendredi 21 mai. Intitulé XXI, l’opus est composé de 16 titres et compte deux invités : Dinor et Kofs. Pour la promotion de cet opus, l’artiste originaire de Trappes enchaine les médias et les interviews.

Il y a quelques jours, il était l’invité de Générations. Au cours de son passage à la radio, La Fouine exprimé sur l’autotune. D’après lui, il a été le premier à avoir ramené l’outil en France et dans le rap français. « Faut savoir, c’est moi qui a ramené l’autotune en France réellement, personne n’avait chanté d’autotune avant moi, sur mon album (mes repères) ».

Booba s’en prend à La Fouine sur Instagram

Face à ces propos, Booba s’est moqué de La Fouine sur le compte Instagram de La Piraterie. Dans un premier temps, l’artiste de 44 ans avait simplement partagé la séquence de l’entretien. Puis B2O a ensuite partagé une petite vidéo qui fait le buzz en ce moment sur la toile, celle du rappeur MSTR qui lâche dans son refrain : « Va là-bas, je n’ai pas le temps pour toi ».

Il y a quelques jours, Booba en a rajouté une couche sur le célèbre réseau social concernant La Fouine. Dans la story, le rappeur originaire du 92 a publié une capture d’écran concernant la date de sortie de l’album Mes repères de l’artiste de Trappes. Cet opus est sortie le 23 février 2009, alors que l’album 0.9 de B2O est disponible depuis le 24 novembre 2008. Pour rappel, dans ce projet, Booba avait déjà ramené de l’autotune dans ses morceaux. Il a rajouté en légende : « Donc avant t’as capté ».

 

Toutefois, La Fouine restera un des premiers rappeurs en France a avoir ramené du chant dans ses morceaux. Sur son album Mes repères, on peut notamment citer le nom de Tous les mêmes, un de ses plus grands classiques.