Bientôt de retour, Niska dévoile un extrait d’un titre inédit sur ses réseaux sociaux

Le 07 Août 2021 à 00:12 par djfreak

Il y a quelques heures, Niska a décidé de faire plaisir à ses fans en dévoilant un extrait d’un nouveau titre sur ses réseaux sociaux. Le rappeur originaire du 91 sera prochainement de retour avec un nouvel album, qui devrait sortir dans le courant de cette année.

Depuis la sortie de son dernier projet Mr Sal, Niska se fait plutôt très discret. Si on le retrouve sur quelques projets, comme celui de Naza où on le retrouve sur le hit Jolie Bébé, l’artiste ne dévoile que très peu de nouveaux titres. Une surprise pour personne, il avait annoncé vouloir prendre du temps pour se concentrer sur lui-même et préparer le meilleur projet possible.

Le directeur d’Universal Music France avait annonce que le rappeur dévoilerait son nouvel album cette année. En attendant la sortie, Niska a décidé de faire plaisir ses fans en lâchant un extrait d’un titre inédit. Et c’est en direct de son studio d’enregistrement que le jeune homme nous dévoile ce morceau, à découvrir ci-dessous.

Niska dévoile une anecdote sur le clip de « Réseaux »

Il y a un peu plus d’un mois, Niska a accordé un entretien à GQ France. Au cours de cet interview, disponible dans la vidéo ci-dessous, le rappeur originaire du 91 est revenu sur les clips qui ont marqué sa belle carrière musicale. C’est lorsqu’on lui demande de regarder le clip de Réseaux, que l’artiste raconte une anecdote incroyable :

« Celui-ci l’anecdote est phénoménale. Il y avait un premier clip genre éclaté. Désolé pour les réals qui l’ont fait mais bon c’est la vérité. Le clip n’avait rien à voir avec le son. Je t’explique : clip avec des vampires, danses bizarres et tout, je suis là dans un cercueil avec des balles et tout… j’ai pas compris mais tu connais, il fallait passer un cap visuel. Je regarde le truc, le clip doit sortir la semaine pro et là je bloque. Non, je capte pas le clip. Je vais voir mes potes je leur dis « ah t’aimes bien ? ». Ils veulent pas trop blesser, ils sont en mode « ouais ça va » (…). On se rapproche et le clip il doit sortir dans 3, 4 jours un truc comme ça et vas-y, pétage de plombs : on annule tout on repart sur un nouveau clip trois jours après. Là c’est moyens du bord. »