Ademo prêt à faire un octogone avec les policiers lors de son arrestation ?

Le 08 Sep 2020 à 11:12 par Sikagz

Ce samedi 5 septembre 2020, des vidéos ont fait surface sur les réseaux sociaux où l’on a pu voir Ademo de PNL en train de se faire interpeller par la Police. Violent mis à terre pour se faire menotter, le frère de NOS aurait eu un comportement surprenant également. D’ailleurs, de nouveaux détails au sujet de ce qu’il s’est passé avec le rappeur viennent d’être dévoilés. Gentsu vous raconte tout.

Il y a quelques jours, Ademo a été interpellé dans les rues de Paris par quatre agents des forces de l’ordre. Libéré de sa garde à vue, il sera jugé en janvier prochain. D’ailleurs, un témoin a révélé les coulisses des fameuses images diffusées sur la Toile le weekend dernier. Ainsi, il a raconté: « Au début, les policiers lui ont parlé de drogue. On ne comprenait rien. Ils criaient, ils s’insultaient, raconte un témoin au quotidien. Et après, il a commencé à se défendre, il les insultait un peu car il y en avait un [policier, ndlr] qui ne portait pas de masque. Ils ont commencé à en venir aux mains. Les policiers ont commencé à le toucher, à le tenir par le bras. Il s’est fait plaquer à terre. Puis il se défendait, il a commencé à crier. Il a arrêté de parler car il se faisait étrangler ».

PNL : Ademo était prêt à combattre les policiers sur un ring de boxe

Ce n’est une nouvelle pour personne : Ademo est un grand amateur des sports de combat. Notamment de la boxe. Très impulsif, le membre de PNL qui a fait une surprise à de jeunes collégiens pour la rentrée n’a pas hésité à insulter les policiers en disant: « Tu vas faire quoi toi, tu sais pas qui je suis. Wallah vous avez de la chance Wallah vous allez voir » . Mais cela ne s’est pas arrêté là puisque durant le trajet jusqu’au commissariat du 14ème arrondissement, Ademo aurait provoqué l’un des policiers qui a confié qu’il l’aurait provoqué « en lui proposant de se retrouver sur un ring à Levallois-Perret pour un combat de boxe ».

Le moins que l’on puisse dire c’est qu’Ademo ne fait pas semblant lorsqu’il monte en pression qu’il s’agisse des forces de l’ordre ou non.