A son tour, Rohff déclare qu’il est contre la vaccination obligatoire et le fait savoir

Le 02 Août 2021 à 20:24 par djfreak

Il y a quelques heures, Rohff s’est exprimé sur les réseaux sociaux concernant la vaccination obligatoire. Le moins que l’on puisse c’est que le rappeur originaire du 94 est contre ce système et il l’a fait savoir sur ses réseaux sociaux. On vous explique tout dans l’article ci-dessous.

Depuis la dernière allocution d’Emmanuel Macron, c’est le sujet qui fait la une des médias. La vaccination n’est pourtant pas obligatoire pour tous, mais est vivement conseillé, surtout pour pouvoir continuer à mener une vie normale.

Rohff est contre la vaccination obligatoire et le fait savoir

Cela fait déjà quelques semaines que des manifestations sont organisées dans toute la France. Rohff a décidé d’afficher sa position par rapport à la vaccination obligatoire. Le rappeur originaire du 94 est contre le pass sanitaire. Dans sa story sur Instagram, l’artiste a publié un cliché montrant plusieurs personnes immatriculées. Rohff a commenté cette photo en disant : « Ce qui nous attend ».

Keny Arkana est également contre la vaccination obligatoire

Mais Rohff n’est pas le seul artiste à s’opposer face à la vaccination obligatoire. On peut noter notamment le nom de Keny Arkana, qui s’est exprimé dans le Ouest France. Pour la promotion de son nouvel EP, intitulé Avant l’Exode, la rappeuse a accordé un entretien pour le célèbre journal. Elle a notamment pris la parole concernant la vaccination obligatoire :

« En septembre, je pars m’exiler en Amérique latine. Donc je vais finir mon exode… en exil. Ça a du sens aussi. Mais je pars pour des raisons politiques, liées à la dictature sanitaire. Pour moi, c’est insupportable, toute cette atmosphère en France. Je trouve que les gens acceptent beaucoup de choses sans se poser trop de questions. Je fais partie de ceux qui ne se vaccineront pas. Je suis aussi contre ce principe de pass sanitaire. Et le pire, c’est qu’avant leur concert, on ne demande pas aux artistes d’être vaccinés ou de présenter un test PCR négatif. Moi, je ne me vois pas dire à mon public : « Faites vous vacciner, faites votre test, ou ne venez pas. » Je ne peux pas accepter de participer à tout ça, à ce chantage à la vaccination. Ce n’est pas juste. », a-t-elle confié.