Balenciaga au cœur d’un scandale après une campagne mettant en scène une enfant avec des peluches BDSM

Le 23 Nov 2022 à 17:13 par Sikagz

Ce mardi 22 novembre, Balenciaga s’est de nouveau retrouvé au coeur d’un scandale. Cette fois-ci, c’est une nouvelle campagne mettant en scène des enfants avec des peluches BDSM qui a suscité la polémique. Explications.

Ces derniers mois, Balenciaga a plusieurs fois fait la une de l’actualité à cause de ses nouveaux produits que ce soit pour s’attirer les foudres ou provoquer la stupéfaction des internautes. Pour ceux qui n’avaient pas suivi, la firme qui a désigné Aya Nakamura comme égérie avait mis en vente des sacs poubelles hors de prix mais également des produits ressemblant à des paquets de chips.

Mais cette fois-ci, c’est allé beaucoup trop loin. Ce vendredi 18 novembre, Balenciaga dont Kanye West raffole a lancé une campagne mettant en scène plusieurs objets pour la maison tels que du ruban adhésif, une gourde, une sculpture, des vases en forme de cabas ou encore des sacs en forme de peluche BDSM. Le hic ? Des enfants ont été mis en scène dans cette série de clichés.

Balenciaga au cœur d’un scandale après une campagne mettant en scène une enfant avec des peluches BDSM

Il n’aura fallu que de quelques heures pour que la Toile jette ses foudres. Très rapidement, un communiqué a été dévoilé par la firme. Dans celui-ci, on a pu lire le message d’excuse suivant : « Nos sacs en formes d’ours en peluche n’auraient jamais dû être mis en scène avec des enfants dans cette campagne (…) Nous prenons ces critiques très au sérieux. Nous allons intenter une action en justice contre les responsables de cette mise en scène, qui ont intégré des objets de la campagne printemps-été 2023 sans notre accord ». La marque a souligné qu’elle condamnait « fermement » la maltraitance infantile sous « toutes ses formes« .

Balenciaga au cœur d’un scandale après une campagne mettant en scène une enfant avec des peluches BDSM Balenciaga au cœur d’un scandale après une campagne mettant en scène une enfant avec des peluches BDSM

Ce n’est pas la première fois que le styliste géorgien Demna Gvasalia se retrouve au milieu de plusieurs polémiques depuis qu’il est à la tête de Balenciaga notamment à cause des produits détournés mais également pour son arrogance. Nul doute que la maison de luxe sera plus vigilante pour ses prochaines séances photos. Et vous, avez-vous vu les clichés en question ? Balenciaga est-elle allée trop loin dans la provocation selon vous ?

La mode se démode mais le style jamais... En tout cas, Balenciaga a bien profité de la hype autour de la PS5 que tout le monde s'arrache afin de s'en inspirer pour son nouveau tee-shirt.

Lire la suite