La nouvelle campagne de prévention contre les paris sportifs dénoncent plus d’un million de perte

Le 15 Nov 2022 à 16:35 par Sikagz

Il ne reste plus que quelques jours avant le coup d’envoi de la Coupe du monde 2022 au Qatar. A cette occasion, une campagne de prévention a été lancée en Seine-Saint-Denis afin de sensibiliser les amateurs de cette pratique. Gentsu vous dévoile tout.

Les jeux d’argent sont de plus en plus populaires notamment grâce aux paris sportifs. Toutefois, tout le monde ne voit pas cela d’un très bon œil. C’est le cas de Khabib Nurmagomedov qui a dénoncé le danger autour de cela. « Je pense que les paris sportifs sont pires que l’alcool. C’est pire d’en faire la promotion. Les paris sportifs ruinent des familles entières. Combien de jeunes en ont développé une ad*iction ? », s’est insurgée l’ancienne star de de MMA.

La nouvelle campagne de prévention contre les paris sportifs dénoncent plus d’un million de perte

Il y a quelques jours de cela, Drake a perdu près de deux millions de dollars en misant sur Israel Adenasya qui a été mis KO par Alex Pereira. Si tout le monde ne met pas autant d’argent dans les paris sportifs, les pertes sont quand même bien là. Ce lundi 14 novembre, la Seine-Saint-Denis a lancé une campagne de sensibilisation contre les danger de cette pratique à l’approche du Mondial 2022. Il faut dire que cela séduit de plus en plus de jeunes individus.

De nombreuses affiches à ce sujet ont été dévoilées sur la Toile. Plusieurs véritables publicités ont été détournées afin d’éveiller les consciences. Ainsi, au lieu de « tout pour la daronne« , on a pu lire « retour chez la daronne ». Ou encore « grosse mise, grosse perte, grosse galère. Un jeune joueur sur quatre a déjà vendu un objet ou emprunté pour parier ».

La nouvelle campagne de prévention contre les paris sportifs dénoncent plus d’un million de perte La nouvelle campagne de prévention contre les paris sportifs dénoncent plus d’un million de perte

Ce n’est pas la première fois que le département tente de prendre les choses en main puisque la Seine-Saint-Denis avait déjà évoqué les sites de paris en ligne qui « n’hésitent plus à aller chercher leurs clients sur les réseaux sociaux, avec les codes, le langage, les références culturelles de leur cible, les adolescents et les hommes, entre 15 et 30 ans, issus des quartiers populaires ». Espérons que ces images aient l’effet escompté sur les plus jeunes.

En parlant d’argent, Jeff Bezos a affirmé qu’il comptait léguer une majeure partie de sa fortune pour la bonne cause.

Le 26 janvier 2020, Kobe Bryant ainsi que huit autres passagers dont sa fille ont perdu la vie. lors d'un crash d'hélicoptère.

Lire la suite