Squid Game : Jean-Michel Blanquer interpelle les parents face au danger

Le 20 Oct 2021 à 12:36 par Sikagz

« Squid Game » continue de voir son succès s’accroître. Seulement voilà, face à la violence dévoilée dans la série coréenne, Jean-Michel Blanquer a très peur pour les écoliers notamment à cause des reproductions de certains jeux. Ainsi, le ministre de l’Éducation nationale a dû réagir ce mardi 19 octobre à ce sujet. Gentsu vous explique tout.

En moins d’un mois, Squid Game a battu tous les records et a inscrit un score historique du côté de Netflix en devenant la série la plus regardée dans le monde en 17 jours. D’ailleurs, cela a généré un bénéfice de près de 900 millions pour la plateforme qui n’a déboursé qu’un peu plus de vingt millions de dollars pour sa production. Mais si le programme fait parler de lui en ce moment, c’est surtout pour les jeux reproduits du côté des enfants. Or, ces derniers ne sont pas adaptés à la jeunesse au vu de la violence illustrée dans les épisodes. Certains établissements scolaires en sont venus à avertir les parents des écoliers pour les éviter de continuer à regarder la série interdite aux moins de seize ans.

Squid Game : Jean-Michel Blanquer interpelle les parents face au danger

Si les premiers cas avaient été remarqués en Belgique, cela s’est également produit en France. De ce fait, Jean-Michel Blanquer a pris la parole le 19 octobre sur LCI pour en appeler à « une responsabilité collective » face à la diffusion de Squid Game puisque les jeux de notre enfance sont utilisés dans ces cas-là pour remporter de l’argent certes mais la « fin » attend les perdants. « Il est évident qu’il y a la responsabilité des plateformes (…), on a vu que c’est normalement interdit aux moins de 16 ans, peut-être faut-il envisager des mesures qui permettent un contrôle parental pour de vrai sur de tels sujets (…) C’est quelque chose que j’ai abordé avec les plateformes de réseaux sociaux ces derniers temps puisqu’un enfant n’est pas censé aller sur un réseau social avant 13 ans. Pour autant ils le font et donc il faut maintenant responsabiliser les plateformes » a-t-il déclaré dans un premier temps.

Avant de poursuivre: « Il y a bien entendu la responsabilité des parents, on n’arrivera à rien si on n’a pas un engagement des parents à vérifier davantage ce qu’il se passe (…) Ne laissez pas les enfants seuls devant les écrans (…) Dans le cas de Squid Game, il s’agit de jeux qui ensuite ont une influence sur la cour de récréation en termes de jeux dangereux (…) nous avons alerté à la fois les directeurs d’écoles et les principaux de collèges sur ces phénomènes-là de façon à ce qu’il y a ait une attention ».

En espérant que cela fasse son effet. A côté de cela, Mauro Icardi et sa femme Wanda se seraient finalement rabibochés malgré la polémique.