Affaire Alec Baldwin : l’assistant-réalisateur déjà viré pour un incident similaire

Le 27 Oct 2021 à 16:51 par Sikagz

La nouvelle avait provoqué le choc à travers le monde : Alec Baldwin a abattu accidentellement la directrice de la photographie sur le tournage du film « Rust« . Mais nouveau rebondissement dans l’histoire, l’assistant-réalisateur qui lui a donné l’accesoire a déjà été viré d’un film en 2019 pour une histoire similaire. Ambiance !

L’histoire aurait pu être le scénario d’un film et pourtant, cela s’est bien produit la semaine dernière. Sur le tournage de Rust, Alec Baldwin a accidentellement tué Halyna Hutchins, la directrice de la photographie, à cause du pistolet présent sur le plateau qui était censée être chargée à blanc. A côté de cela, le réalisateur Joel Souza a également été touché mais s’en est sorti. Depuis, c’est un cauchemar et toute l’équipe a du mal à s’en remettre. Le tournage a été mis en suspens et l’enquête est toujours en cours afin de déterminer comment tout cela a pu être possible. Tout cela se serait produit pendant la répétition d’une scène. Seulement voilà, un nouvel élément a été mis en lumière il y a quelques heures.

Affaire Alec Baldwin : l’assistant-réalisateur déjà viré pour un incident similaire

En effet, Alec Baldwin a fait l’impensable malgré lui. C’est Dave Halls, l’assistant-réalisateur du film, qui a remis une arme chargée dans les mains de l’acteur alors qu’elle n’était pas censée l’être. C’est cet objet qui est responsable du drame. Mais coup de théâtre, ce n’est pas la première fois que l’homme est responsable de ce genre d’incident. C’est ce qui a été découvert au cours de l’enquête selon BBC. La première fois, Dave Halls était assistant réalisateur sur le film Freedom’s Path en 2019. A l’époque, un membre de l’équipe a été accidentellement touché par un pistolet lui aussi chargé.

« Halls a été viré du plateau immédiatement après le coup de feu tiré par l’accessoire. La production n’a pas recommencé à tourner jusqu’à ce que Dave ait quitté les lieux » a expliqué un producteur du film à l’AFP. A l’époque, la société de production avait révélé que l’homme « regrettait beaucoup cet événement et qu’il comprenait les raisons pour lesquelles il était licencié ». Cela dit, deux ans plus tard, le même scénario s’est produit et en partie de sa faute puisqu’il a affirmé sur le tournage de Rust que l’accessoire était froid.

Dans le reste de l’actualité, un joueur du PSG aurait été dépouillée au bois de Boulogne