Trois gendarmes tués et un quatrième blessé par un forcené

Le 23 Déc 2020 à 13:37 par Sikagz

Les violences policières sont pointées du doigt plus que jamais. Seulement voilà, il y aussi des drames qui surviennent du côté des forces de l’ordre. C’est ce qu’il s’est passé dans un hameau isolé près de Saint-Just dans la nuit de mardi à mercredi. Gentsu vous donne tous les détails.

Il y a quelques jours, l’avocate de Michel Zecler révélait qu’il allait garder des séquelles à vie des blessures provoquées lors de son agression par des membres de la Police. C’est un véritable drame. L’histoire s’est produite dans la nuit du 23 décembre 2020. Des militaires de la compagnie d’Ambert ont été blessés mortellement par arme à feu venant d’un homme de 48 ans. Ils étaient en train de tenter de porter secours à une femme ayant trouvé refuge sur le toit d’une maison.

Deux gendarmes avaient été alertés de violences conjugales. Ils ont fini par être visés par des tirs alors qu’ils étaient venus sauver la femme menacée. L’un d’entre eux est décédé des suites de ses blessures tandis que le deuxième, blessé à la cuisse, a été transporté par les pompiers vers le centre hospitalier d’Ambert. Après ces tirs, le forcené a carrément mis le feu à son domicile.

Trois gendarmes tués et un quatrième blessé par un forcené

D’autres gendarmes présents aux alentours ont tenté de voir si les pompiers pouvaient éteindre l’incendie. L’homme a fait deux nouvelles victimes à ce moment-là. L’auteur des coups de feu mortels serait connu pour des faits liés à des problèmes de garde d’enfant. « C’est une opération de gendarmerie qui s’inscrit dans un cadre de violence intra-familiale qui a connu des suites toujours en cours de développement« , a précisé la préfecture du Puy-de-Dôme auprès de l’AFP.

Face à cette tragédie, Emmanuel Macron a posté un long message sur Twitter où il a dit: « Ils intervenaient pour secourir une femme victime de violences conjugales dans le Puy-de-Dôme, trois gendarmes ont été tués, un quatrième blessé. La Nation s’associe à la douleur des familles. Pour nous protéger, nos forces agissent au péril de leur vie. Ce sont nos héros ».

De son côté, Gérald Darmanin a condamné cette tragédie par un long communiqué:

Jean Castex a également pris la parole:

Par ailleurs, sachez que Diddy a gâté sa mère pour ses 80 ans