Sarah Lezito piège un vendeur de moto à sa façon

Le 29 Déc 2020 à 16:21 par Sikagz

Sarah Vignot est plus connu sous le pseudonyme de Sarah Lezito. Il s’agit d’une pilote de moto et stunt également cascadeuse de cinéma âgée de 28 ans. Dans une vidéo, elle a décidé de pranker un vendeur de motos. Gentsu vous dévoile tout.

Récemment, Gentsu évoquait les passionnés des deux roues et plus particulièrement du cross et des rodéos urbains. En effet, certains prennent des risques immenses quitte à frôler deux ans d’emprisonnement. Sarah Lezito a commencé à toucher aux acrobaties grâce au quad et à la moto en 2005 alors qu’elle avait 13 ans. Mais c’est en 2013 qu’elle a commencé sa carrière cinématographique en tant que cascadeuse à moto.

Cette fois-ci, la jeune femme a profité d’une annonce de moto qui était légèrement au dessus de son budget pour piéger gentiment un vendeur. Dans celle-ci, elle a fait semblant de ne pas trop avoir l’habitude de ce genre de véhicules avant de lâcher ses meilleures roues arrières sous l’œil choqué du marchand. Ce dernier n’y a vu que du feu dis donc. Un moment vachement drôle, regardez:

Sarah Lezito piège un vendeur de moto à sa façon : les internautes réagissent à son prank

La vidéo de Sarah Lezito en a amusé plus d’un(e) et de nombreux internautes ont commenté son prank en disant : « Bien joué, la miss ! J’ai bien rigolé. Belle maîtrise. 😉« . Ou encore: « Sa c’est de la Marque de moto qui est bien conduite et ont rigolé bien », « Excellent à toujours croire qu’une femme ces pas gérer un cross bim » et  » je m’en lasse pas 😂😂😂👍« . Mais aussi: « Se prank incessamment sous peux ? Va falloir acheter des motos souvent alors » et « Bravo la pilote et bravo aussi aux commerciaux trop sympas ».

Attention, conduire une moto n’est pas un jeu d’enfants et il ne faut pas reproduire ses acrobaties si l’on n’est pas professionnels. Que pensez-vous de la blague de Sarah Lezito ? Vous seriez tombé(e)s dans le panneau selon vous ? La polémique a été au goût du jour cette semaine. D’un côté, nous avons Norman Thavaud qui a présenté ses excuses après un extrait de son spectacle jugé raciste