Police : la forte baisse du nombre de recrues inquiète énormément

Le 30 Déc 2020 à 13:26 par Sikagz

Les violences policières et autres dérapages ont beaucoup entaché les images des forces de l’ordre. Des tragédies comme la mort de Samuel Paty également. Cela aurait impacté le nombre de recrues qui serait incroyablement en baisse. Gentsu vous raconte tout.

Il y a quelques semaines, la Police était pointée du doigt après l’agression de Michel Zecler dans son studio d’enregistrement. Face à la vague de soutien, le producteur a demandé à ce qu’il n’y ait pas de violences faits en son nom. « Je m’en tiens le plus souvent à peu de mots. Je vais rester fidèle à cette règle. Les images qui tournent en boucle depuis 2 jours parlent d’elles-mêmes. Je remercie tous ceux qui m’ont témoigné du soutien : proches, collègues, voisins, artistes, célébrités ou simples anonymes. Je sens bien que mon cas est peut-être la goutte de trop pour beaucoup d’entre vous. Je réclame qu’aucune violence ni aucun amalgame ne soit fait en mon nom. Les faits sont graves. Ma réponse sera froide mais résolue. Les entailles les plus profondes ne sont pas forcément celles qui se voient. Elles mettront du temps à se refermer. Merci de respecter l’intimité de mes proches et de ma famille. La justice passera. J’y veillerai  » a-t-il déclaré sur Instagram.

Police : la forte baisse du nombre de recrues inquiète énormément

Mais ces débordements ne sont pas les seules raisons justifiant la baisse du nombre de recrues. En effet, des commissaires de police ont révélé que les grilles d’évaluation ont dû être modifiées et revues à la basse ces dernières années pour éviter un grand nombre de notes éliminatoires. « Entre 20 et 30 % de ces jeunes policiers ne sont pas au niveau » ont-ils ajouté. Actuellement, un candidat sur 5 a été reçu en 2020 avec dix fois plus de postes ouverts qu’en 2012 soit 19 546 candidats pour 3631 postes. « Il y a encore cinq ou six ans, on n’aurait pas pris en dessous de 9/20, depuis deux ans on descend à 7 ou 8/20 (…) Une part des stagiaires ne sait pas s’exprimer clairement (…) Ils devraient être inaptes et malgré cela, ils sont aujourd’hui policiers (…) On doit s’expliquer quand on met de mauvaises notes. Indirectement, si on ne veut pas avoir de compte à rendre, il vaut mieux fermer les yeux, cela évite d’avoir des problèmes (…) Le filtrage n’est pas bon, on a même des recrues qui ne maîtrisent pas le français (…) Ça se traduit par des procédures qui sont cassées pour cause de nullité «  a révélé un formateur au Parisien.

Sinon, sachez qu’un rappeur a été poursuivi à cause d’une chèvre dans son clip