Paris : La Police met fin à une soirée clandestine de 100 personnes

Le 22 Fév 2021 à 11:16 par Sikagz

Le temps se fait long à presque un an du premier confinement. Alors que le couvre-feu est toujours au goût du jour, les restrictions sont également maintenues. Mais malgré l’arrivée des beaux jours, la Police doit encore user de l’huile de coude notamment à cause des soirées clandestines qui sont toujours au goût du jour. Gentsu vous en dit davantage sur la dernière survenue à Paris.

Les bars, les restaurants et les boîtes de nuit sont toujours fermées. Alors que les festivals pourraient avoir lieu cet été, certains ont envie de revivre leurs habitudes du quotidien notamment les soirées même si cela est interdit. Quelques semaines après une fête marseillaise comportant plus de 500 personnes, la Police a dû intervenir dans la nuit du samedi 20 au dimanche 21 février à Paris. Celle-ci se déroulait dans un local technique au bord du périphérique. Environ une centaine de personnes s’était réunie.

Paris : La Police met fin à une soirée clandestine de 100 personnes

La préfecture de Police a pris la parole à ce sujet sur Twitter et a alors expliqué: « Cette nuit, les Policières Policiers ont mis fin à une fête clandestine regroupant une 100aine de personnes au bord du périph. Pour éviter un accident grave, la circulation a dû être coupée sur le périphérique : matériel sono saisi, 5 organisateurs interpellés. Enquête judiciaire en cours ».

D’ailleurs, un journaliste de BFMTV a raconté avoir assisté à une partie de la soirée par hasard en rentrant du travail. Il a pu y accéder en passant par une porte de service située dans un tunnel du périphérique. Selon lui, les gestes barrières n’étaient pas respectés ainsi que le port du masque. Si l’entrée était gratuite, le lieu ne proposait pas de boisson. L’ambiance ressemblait beaucoup à une boîte de nuit.

Mais ce n’est pas la seule soirée qui s’est déroulée durant ce weekend. En effet, la préfecture de Police de Paris a également précisé qu’elle avait dû mettre un terme à une soirée près d’Orly. D’ailleurs, un agent aurait été blessé et 59 personnes ont été verbalisées.

Sinon, découvrez comment Omar a défendu Booba face au tacle de Polska.