Loi Sécurité Globale : la photo du policier en feu n’était qu’une illusion

Le 08 Déc 2020 à 12:07 par Sikagz

Cela fait maintenant plusieurs semaines que le projet de loi « Sécurité Globale » fait polémique surtout au vu des violences policières dénoncées comme jamais sur la Toile. Alors que les manifestations continuent contre ce texte, une photo a envahi la Toile. Dans celle-ci on peut voir un policier « en feu »… ou presque. Explications.

Il y a quelques jours, l’agression du producteur Michel Zecler choquait les internautes. Il faut dire que les images violentes ont ému tout le monde. Cela dit, le principal concerné a adressé un message sur Instagram où il a déclaré: « Je m’en tiens le plus souvent à peu de mots. Je vais rester fidèle à cette règle. Les images qui tournent en boucle depuis 2 jours parlent d’elles-mêmes. Je remercie tous ceux qui m’ont témoigné du soutien : proches, collègues, voisins, artistes, célébrités ou simples anonymes. Je sens bien que mon cas est peut-être la goutte de trop pour beaucoup d’entre vous. Je réclame qu’aucune violence ni aucun amalgame ne soit fait en mon nom. Les faits sont graves. Ma réponse sera froide mais résolue. Les entailles les plus profondes ne sont pas forcément celles qui se voient. Elles mettront du temps à se refermer. Merci de respecter l’intimité de mes proches et de ma famille. La justice passera. J’y veillerai ».

Loi Sécurité Globale : le policier « en feu » ne l’était pas

Samedi dernier, lors de la manifestation parisienne contre la loi « sécurité globale », une photo a été diffusée et relayée en masse sur la Toile et dans les médias. On peut y apercevoir un policier derrière une boule de flammes. Seulement voilà, malgré ce que l’on peut passer, il n’est pas en feu, il s’agit juste d’une question d’angle.

« Il n’est pas en feu, il a reçu un projectile qui s’est enflammé, et dont il s’est protégé (…) Cela a été extrêmement furtif. J’ai eu l’impression qu’il y avait quelque chose qui arrivait des airs au niveau de leurs jambes (des policiers), c’est pour cela que j’ai pris la photo. J’ai vu des flammes très furtivement, je ne pensais même pas les avoir à l’image« , a révélé la photographe du cliché Anne-Christine Poujoulat.

Par ailleurs, sachez que la date du déconfinement pourrait être décalée