Les victimes des guerres de cités bientôt mises en lumière dans une série docu

Le 07 Mai 2021 à 14:44 par Sikagz

Bien que le rap game évoque des sujets un peu sombres parfois, la réalité est des fois encore moins joyeuses. En effet, les guerres de cités provoquent des rixes qui s’avèrent souvent fatales. Streetpress a décidé d’en faire une série documentaire bientôt disponible. Gentsu vous en dit davantage.

Il y a quelques mois de cela, MHD était libéré de prison après avoir été accusé de complicité dans la disparition d’un jeune homme lors d’une rixe meurtrière opposant deux bandes. D’ailleurs, il encoure encore jusqu’à trente ans de prison. Malheureusement, ces guerres de cité sont bien trop courantes même si elles ne sont pas toujours mises en lumière et ce malgré la gravité des faits.

Les victimes des guerres de cités bientôt mises en lumière dans une série documentaire

Ces guerres de cité ont inspiré StreetPress et France TV Slash qui viennent d’annoncer la sortie prochaine d’une série-documentaire. Le but de celle ci est de mettre en lumière les victimes des guerres de cités en France. « Rixes, victimes des guerres de cités | Teaser. Rixes est une série documentaire réalisée par StreetPress pour @francetvslash sur une idée originale d’Adama Camara (@sansan_officiel). Ce militant associatif, rappeur et ancien détenu, va à la rencontre des jeunes et des familles dont la vie a basculé à cause des guerres de cités. 🚨 RDV le 12 mai pour voir la série en intégralité sur https://www.france.tv/slash​. Des extraits arrivent aussi sur StreetPress. 🔥 » peut-on lire dans le teaser dévoilé sur Instagram.

A partir du 12 mai, la série racontera l’histoire d’Adama Camara qui comme pas mal de personnes a vu sa vie basculer à cause de la violence opposant certains jeunes. Cet ancien détenu désormais rappeur et militant associatif va aller à la rencontre des jeunes et des familles dont la vie a basculé pour la même raison que lui. De son côté, c’est l’ass*ssinat de son frère qui l’a poussé à se venger. Ces guerres provoquant autant de larmes que de gouttes de sang est plus que jamais un sujet parlant à notre société actuelle.

Autre gros fait d’actualité, l’ancien associé d’El Chapo vient d’être libéré de prison. Serait-ce le début des problèmes ? A suivre. De plus, les fans de La Casa de Papel risquent d’avoir la larme à l’oeil à cause des adieux du Professeur.