Donald Trump se sert de Vladimir Poutine pour tacler une nouvelle fois Joe Biden

Le 28 Fév 2022 à 12:56 par Sikagz

Décidément, Donald Trump maitrise l’art de provoquer et de s’attirer les foudres. En effet, il n’a pas hésité à applaudir l’intelligence de Vladimir Poutine face à la gestion de la crise ukrainienne par Joe Biden et l’Otan. Gentsu vous raconte tout.

Cela fait maintenant plusieurs jours que le conflit entre l’Ukraine et la Russie ne cesse d’inquiéter le monde entier et de nombreux dirigeants et personnalités n’hésitent pas à prendre la parole. De son côté, l’ancien boxeur Vitali Litshko devenu maire de Kiev va combattre pour son pays à l’instar de son frère. Ce samedi 26 février 2022, Donald Trump a pris la parole à ce sujet lors de la grande convention nationale annuelle des conservateurs américains et n’en a pas perdu une miette pour s’en prendre à son successeur alias Joe Biden.

D’ailleurs, celui qui a fait libérer Kodak Black n’a pas hésité à opter pour la carte de provocation en parlant de Vladimir Poutine tout en soulignant son intelligence afin de démontrer la faiblesse de son rival. Ainsi, Donald Trump a balancé : « Le problème n’est pas que Poutine soit intelligent, parce que bien sûr il est intelligent. Le vrai problème est que nos dirigeants soient si bêtes ».

Donald Trump se sert de Vladimir Poutine pour tacler une nouvelle fois Joe Biden

Donald Trump est allé encore plus loin. En effet, l’ancien dirigeant américain a affirmé que l’OTAN « a l’air tout sauf intelligente » en sanctionnant la Russie plutôt que de « la réduire en miettes – au moins psychologiquement« .

Donald Trump se sert de Vladimir Poutine pour tacler une nouvelle fois Joe Biden Donald Trump se sert de Vladimir Poutine pour tacler une nouvelle fois Joe Biden

A côté de cela, il a qualifié Volodymyr Zelensky d’« homme courageux ». S’il n’a pas été tendre à l’égard de Joe Biden et de l’OTAN, Donald Trump ne cautionne pas cette guerre en Ukraine qui est « un affront et une atrocité. Je n’ai aucun doute sur le fait que le président Poutine a pris sa décision après avoir vu le retrait (NDLR: des forces américaines à partir de mai 2021) pathétique d’Afghanistan. Comme tout le monde le comprend, cet horrible désastre ne se serait jamais produit si notre élection n’avait pas été truquée » a-t-il balancé.

Donald Trump en a profité pour sous-entendre qu’il allait de nouveau présenter sa candidature en 2024. A côté de cela, Dadju et Demdem seraient au coeur d’une polémique à cause de leur comportement dans un aéroport.

Joe Biden est revenu sur la décision par Donald Trump lors de son mandat. En effet, il a relancé les billets de 20 dollars où figurent la militante anti-esclavagiste Harriet Tubman.

Lire la suite