Des passagères refusent de porter leur masque et s’en prennent au chauffeur UBER

Le 12 Mar 2021 à 14:31 par Sikagz

La journée du 7 mars 2021 a eu une note amère pour ce chauffeur UBER. Alors qu’il avait accepté de prendre une course à San Francisco, ce dernier a été victime d’une agression affolante par trois passagères. Gentsu vous dévoile toute l’histoire.

Cela fait maintenant plus d’un an que le Coronavirus fait partie de notre quotidien ainsi que les mesures sanitaires pour éviter la propagation. Notamment le port du masque. D’ailleurs, un homme a piégé des passants qui le portaient mal. En parlant de cet objet, c’est à cause de cela qu’un chauffeur UBER a été victime d’une agression la semaine dernière. La vidéo a été partagée par le média Loopsider et a vite fait le tour du monde. Dans celle-ci, Subhakar Khadka accepte de prendre trois passagères dont une un peu plus agitée qui va s’en prendre à lui.

« J’ai eu un appel, j’y suis allé pour récupérer les trois jeunes femmes. Quand elles sont entrées dans ma voiture, j’ai vu qu’elles ne portaient pas de masque. Donc je leur ai dis de mettre un masque (…) Elles ont commencé à me menacer, à me crier dessus. Donc j’ai décidé d’annuler la course » a d’abord confié le chauffeur UBER.

Des passagères refusent de porter leur masque et s’en prennent au chauffeur UBER

Dans la vidéo en question, on peut voir que les trois jeunes femmes refusent de mettre leur masque dont une qui n’a pas hésité à lui arracher son téléphone tout en commençant à l’insulter. Si elles ont d’abord refusé de descendre du véhicule, le trio l’a finalement fait. Mais avant cela, elles l’ont gazé de spray au poivre. Après avoir été bannies de l’application, les clientes ont affirmé vouloir mener UBER en justice et ont même déclaré qu’il avait tenté de les kidnapper.  Subhakar Khadka a ensuite ajouté: « Cette agression n’est qu’un exemple de ce qu’on traverse dans cette société (…) Elles ont commencé à se moquer de mon corps, de ma façon de parler (…) Je ne voulais pas que ça arrive mais je n’ai pas eu le choix (…) J’espère que les gens en tireront des leçons ».

En tout cas, leur comportement a indigné la Toile. Sinon, sachez que Booba a évoqué son regret qu’IAM n’ait jamais produit de jeunes rappeurs.