COVID : Le vaccin va-t-il vraiment être obligatoire ?

Le 23 Déc 2020 à 11:14 par Sikagz

Les fêtes de fin d’année se passent déconfinés. Si Emmanuel Macron a révélé que le vaccin contre la COVID-19 ne serait pas obligatoire, cela dit le gouvernement ne l’entendrait pas de la même manière. D’ailleurs, un projet de loi vient de diviser plusieurs personnalités de la classe politique. Gentsu vous donne tous les détails.

Les doutes quant au reconfinement continuent de planer dans l’air. En effet, au vu de la situation sanitaire dans les pays frontaliers de la France. Mais aujourd’hui, le Coronavirus fait parler de lui pour un tout autre sujet. En effet, le vaccin contre la COVID-19 divise de nombreuses personnes normalement concernant le fait qu’il puisse devenir obligatoire. Jean Castex a présenté un projet de loi ce lundi 21 décembre où il est évoqué le fait que le chef du gouvernement pourrait conditionner l’accès à certains lieux ou l’exercice de certaines activités à la présentation d’un test négatif ou au fait d’être vacciné contre la COVID-19.

Dans un communiqué, Marine Le Pen a donné son avis sans langue de bois. Ainsi, elle a déclaré: « De façon sournoise, ce texte envisage non pas de rendre la vaccination obligatoire, mais d’empêcher toute vie sociale aux personnes qui ne le seraient pas (…) il ne peut y avoir de citoyenneté de seconde zone pour les individus non vaccinés (…) Nous avons découvert un projet de loi dans lequel quelques lignes indiquent que si vous n’êtes pas vacciné, alors vos libertés vont se restreindre« .

COVID : Le vaccin va-t-il vraiment être obligatoire ?

Du côté des Républicains, Guillaume Peltier s’est exprimé à ce sujet. « Je croyais, naïvement, que dans notre patrie, le respect des libertés était la règle et ses restrictions l’exception (…) Là, l’exécutif aurait tout pouvoir pour suspendre nos libertés sans contrôle du Parlement? Inconcevable » a-t-il déclaré. Pour ce qui est du texte, on peut lire : « L’objectif est de nous préparer à la fin de l’état d’urgence sanitaire, le 1er avril 2021, et d’établir un cadre juridique durable face aux crises sanitaires (…) Le Premier ministre peut, le cas échéant (…) subordonner les déplacements des personnes, leur accès aux moyens de transport ou à certains lieux, ainsi que l’exercice de certaines activités à la présentation des résultats d’un test de dépistage établissant que la personne n’est pas affectée ou contaminée, au suivi d’un traitement préventif, y compris à l’administration d’un vaccin, ou d’un traitement curatif ».

Pour le ministre de la Santé, il s’agit de « mettre dans le droit commun des dispositifs pour ne pas rentrer dans un état d’urgence à proprement parler, tout en prenant les mesures pour protéger les populations (…) Le projet peut concerner aussi bien cette pandémie que n’importe quel autre événement sanitaire majeur qui pourrait toucher notre pays (…) Ne vous inquiétez pas on va discuter de cela avec la représentation nationale, les députés, les sénateurs. C’est un texte qui a vocation à faire son chemin, mûrir » comme l’a précisé Olivier Véran.

Que pensez-vous du projet de loi ? Par ailleurs, sachez que Vald va devenir coach dans The Voice.