COVID-19 : Une troisième vague pourrait débarquer en janvier

Le 24 Déc 2020 à 10:00 par Sikagz

Chose promise chose due. Comme l’avait révélé Emmanuel Macron, malgré cette période de COVID-19, les fêtes en famille sont possibles sous certaines conditions. Seulement voilà, il se pourrait que la pandémie reprenne de l’ampleur dès le mois de janvier. Gentsu vous raconte tout.

Il y a quelques jours, le reconfinement était levé pour laisser place à un couvre feu à partir de 20 heures jusqu’à 6 heures du matin sauf le soir du réveillon de noël. De plus, l’attestation n’est plus obligatoire hormis à ces horaires-là. Alors qu’un texte d’un projet de loi sur l’obligation du vaccin contre la COVID619 prend de l’ampleur et inquiète, il semblerait que nous n’en aurons pas fini avec le Coronavirus en 2021 bien au contraire ! Explications.

COVID-19 : Une troisième vague pourrait débarquer en janvier

Ce n’est une nouvelle pour personne : le Coronavirus est encore beaucoup trop présent et les cas ne diminuent pas vraiment en France. Comme le craignaient les autorités, une troisième vague pourrait apparaître à partir de janvier prochain. Plus exactement aux alentours du 7 janvier.

Laëtitia Huiart, directrice scientifique à Santé publique France, a été formelle : il faut continuer à respecter les gestes barrière et la distanciation sociale et tester plus pour isoler les cas positifs. Quant à Philippe Amouyel, professeur de santé publique, il a déclaré : « Si on veut éviter une 3e vague, il faut que tout le reste fonctionne: que l’on aide les malades à rester isolés, qu’on accélère les tests, qu’on maintienne tous les gestes barrières, qu’on responsabilise les gens. C’est plus que jamais le moment de mettre en œuvre le ‘en même temps’ cher au président ».

Les cas de COVID-19 sont déjà en hausse puisque plus de 25 000 personnes sont actuellement hospitalisées. « Dès les prochains jours, les hôpitaux pourraient avoir des difficultés à faire face car la pression va inexorablement autour de Noël. Le problème c’est que les réas sont déjà en tension malgré des lits supplémentaires » a expliqué Christian Rabattent, infectiologue.

De quoi nous donner encore plus envie de respecter les gestes barrières pour éviter le pire. En parlant de Coronavirus, sachez que le virus peut se balader durant un mois sur vos smartphones donc… faites attention à votre hygiène et à ce que vous en faites !