COVID-19 : l’interdiction d’alcool sur la voie publique renforcée à Paris

Le 08 Mar 2021 à 13:44 par Sikagz

Dans une semaine, cela fera officiellement un an que le premier confinement provoqué par la pandémie de COVID-19 s’est abattu sur la France mais également à travers d’autres pays. Alors que le reconfinement concerne quelques régions les week-ends, d’autres zones sont en danger notamment à cause des regroupements massifs à l’extérieur. A tel point que l’interdiction d’alcool sur la voie publique a été renforcée à Paris. Explications.

Il y a quelques jours, Emmanuel Macron répondait plus ou moins aux interrogations des Français : il faudra attendre encore un mois pour savoir si un éventuel allègement du Couvre-Feu peut être envisageable.  En attendant, plusieurs zones sont touchées par le reconfinement le week-end. Récemment, Didier Raoult a même affirmé que la Chicha propagerait plus rapidement le Coronavirus. Cela dit, rien n’a été vérifié véritablement.

COVID-19 : l’interdiction d’alcool sur la voie publique renforcée à Paris

Cela fait maintenant plusieurs semaines que les beaux jours et le soleil reviennent petit à petit en France. De quoi motiver de nombreux citoyens de sortir prendre l’air jusqu’à l’heure du couvre-feu. Certains en profitent même pour se rejoindre sur des places publiques où ils fêtent l’arrivée du printemps et les retrouvailles à leur façon. Seulement voilà, cela pourrait fausser les chiffres et encore une fois augmenter le risque de contaminations à la COVID-19. Pour le moment, la ville de Paris n’est pas confinée. Cela dit, les bains de foule sont bel et bien présents. De ce fait, la préfecture de police de la capitale a annoncé ce vendredi 5 mars 2021 que la consommation d’alcool sur la voie publique déjà interdite a été renforcée dans le but de « ralentir la circulation du virus en évitant les regroupements de personnes dans l’espace public » entre 11 heures et 18 heures jusqu’au 21 mars prochain dans certaines zones de la capitale.

En ce qui concerne les lieux concernés, on peut citer : la rue de Buci (6e arrondissement) et la place de la Contrescarpe (5e arrondissement), les berges de la Seine, sur la rive droite et la rive gauche, entre le pont des Arts et le pont de Sully, les berges de l’île de la Cité et les berges de l’île Saint-Louis. Mais aussi les 1, 2, 3 et 4e arrondissements pour la Place Joachim du Bellay, Fontaine des Innocents, Place du Bourg-Tibourg, Place du marché Saint Catherine, rue des Hospitalières-Saint-Gervais, rue des Petits Carreaux.

Ensuite: Esplanade des Invalides (7e), Place Lino Ventura, avenue Trudaine (entre la place Lino Ventura et la rue Turgot), rue des Martyrs (entre la rue La Vieuville et la place Lino Ventura), Place du Tertre, rue Marcadet (9e et 18e). Pour le 10e arrondissement : le canal Saint-Martin (quais de Jemmapes et de Valmy), rue du Faubourg-Saint-Denis, cour des Petites-Ecuries. Rue du Général Renault, Rue du Général Blaise du côté du 11ème arrondissement et enfin Place Flora Tristan dans le 14ème ! Des mesures similaires ont également été mises en place à Bordeaux.

Sinon, Gentsu vous propose de découvrir la réaction de ces bonnes sœurs écoutant du PNL pour la première fois.