Compton : Un prank à deux doigts de virer au drame

Le 21 Oct 2020 à 14:29 par Sikagz

Ce n’est une nouvelle pour personne : le port d’armes est plus libre d’accès aux Etats Unis qu’en France. De ce fait, de nombreux drames se produisent à cause de l’impulsivité de certains individus. D’ailleurs, ce prank nous a bel et bien prouvé qu’il ne faut pas blaguer avec n’importe qui à Compton. Gentsu vous dévoile tout.

A l’époque de G-Unit, Tony Yayo a été prêt à tout par loyauté envers Fifty. A tel point que l’artiste a braqué un producteur afin d’aider 50 Cent à retrouver sa liberté. « Donc on signe 50 Cent chez Violator Records. (…) On commence à faire le disque (…) Eminem a vent de sa mixtape carrément chaude, cette mixtape tuait, la rue le savait, Eminem en entend parler, 50 Cent prend l’avion et accepte de signer chez Aftermath alors qu’il avait déjà un contrat (…) Donc 50 Cent vient dans mon bureau, il avait eu une avance (…) Il n’était que le 50 Cent chaud dans la rue, il n’était pas encore une superstar (…) Donc il revient et me dit : ‘Yo, Eric, on doit voir ton gars Chris pour mettre fin à ce deal (…)On doit se barrer parce qu’Eminem veut nous signer chez Aftermath’. Todd le regarde et lance : ‘J’en ai rien à foutre, ça n’arrivera pas’ (…) Je le jure devant Dieu, Yayo sort son flingue, le pose sur la table, il n’était même pas pointé vers lui, il met son flingue sur la table et dit : ‘Yo, on doit se barrer de ce deal’. Todd s’est barré en courant, criant : ‘Je ne bosse pas pour que des mecs viennent pointer un flingue sur moi’. C’était un avocat juif, il ne connaissait rien de cette vie (…) Au final, Chris lui dit d’aller exploser chez Dre, mais s’il restait son manager » a raconté Eric Nicks dans le podcast Drink Champs.

Compton : Un prank a failli virer au drame

Mais il semblerait qu’à Compton aussi les habitants sont très chauds. Alors qu’un jeune homme s’amusait à titiller les passants en les interpellant dans la rue. Seulement voilà, il n’aurait peut-être pas dû faire ça à une voiture comportant un passant très impulsif et surtout très armé. Ni une, ni une, il n’a pas hésité à brandir son arme. Après lui avoir annoncé qu’il s’agissait d’un prank, le principal concerné a… fait sa pub pour son instagram et sa chaîne Youtube.

Comme quoi il ne faut pas blaguer avec n’importe qui. Par ailleurs, sachez que Lacrim a réglé ses comptes avec Marc Blata.