Cette femme afro-américaine adopte trois enfants blancs

Le 02 Oct 2020 à 15:33 par Sikagz

Et si on terminait la semaine avec une belle leçon de vie ? Partons du côté de l’Ohio où une jeune femme Afro-Américaine a recueilli trois enfants blancs issus d’un orphelinat chez elle. Une histoire pas comme les autres qui va vous mettre la larme à l’œil. Gentsu vous explique tout.

Il y a quelques jours, Gentsu vous livrait l’incroyable histoire de ce père célibataire qui a décidé d’adopter un jeune garçon de 13 ans abandonné deux fois. Peter Mutabazi devait seulement accueillir Tony le temps d’un weekend. Mais en apprenant son histoire, tout a changé à ses yeux. « À ce moment-là, j’ai pleuré. Je me suis dit ‘qui peut faire ça ?’ (…) J’ai grandi quelque part où personne ne m’a dit de rêver, où il n’y avait aucun futur pour moi (…) Il est l’enfant le plus gentil et le plus intelligent que je connaisse. Depuis le premier jour, il m’a appelé papa. Il est fier d’être avec moi, quand je l’emmène à l’école il dit ‘c’est mon père !’, c’est quelque chose que j’aime chez lui » a-t-il raconté.

Une autre histoire provenant des Etats-Unis risque de vous redonner le sourire. En effet, une jeune femme afro-américaine a choisi d’adopter trois enfants blancs dans l’Ohio.

Ohio : Une jeune femme afro-américaine recueille trois enfants blancs

Trika Engleman est âgée de 32 ans. Cette femme afro-américaine professeure de mathématiques de l’Ohio a décidé d’adopter trois enfants blancs. N’ayant pas eu de figure maternelle après la mort de sa mère lorsqu’elle est décédée. C’est ce qui lui a donné envie de devenir mère d’accueil. Alors que l’orphelinat lui demande à l’époque si elle avait des préférences au sujet de la couleur de peau de l’enfant, Trika Engleman a révélé: « La couleur de peau m’importe peu. L’amour c’est l’amour, qu’importe ta couleur de peau ».

En décembre 2016, la jeune femme adopte un premier enfant: un nourrisson de quelques jours prénommé Elijah. Le bébé est né avec une addiction à la drogue car sa mère biologique était une junkie. Six mois plus tard, une petite fille s’ajoute au tableau: Alexis. Elle décide de recueillir sa grande soeur le temps d’un weekend. Trika Engleman refuse de les séparer.


Ainsi, elle fait en sorte d’avoir un plus grand appartement pour que Mercedes ne les quitte pas. Ils deviennent donc quatre en mars 2018. « J’aime mes enfants et je suis extrêmement reconnaissante de les avoir dans ma vie (…) Nous avions déjà une connexion et les enfants étaient à la maison depuis longtemps. Ils ont besoin de moi et j’ai besoin d’eux. Ils ont toujours été séparés tout au long de leur vie, je ne pouvais les séparer encore (…) Parfois les gens me prennent pour la baby-sitter des enfants. Je réponds simplement que je suis leur mère et je pars  » a-t-elle ajouté. Depuis novembre 2019, ils forment officiellement une famille pour la vie.

Par ailleurs, avez-vous découvert le rap de ce jeune garçon de 11 ans racontant son quotidien à Gaza ? De plus, les animaux sauvages vont officiellement disparaître des cirques.