Ce salon de coiffure rate une coupe et doit verser 230 000 euros de dommages et intérêts

Le 27 Sep 2021 à 17:37 par Sikagz

Décidément, un mauvais coup de tondeuse ou de ciseaux peut coûter très cher de nos jours. La preuve en est avec cette affaire survenue en Inde. En effet, un salon de coiffure s’est retrouvé condamné à payer plus de 231 000 euros de dommages et intérêts à un mannequin pour… une coupe de cheveux ratée. Ambiance !

Alors que le tube de Wejdene a rendu Karim Benzema complètement fou, certains ont eu d’autres problèmes qui ne tient qu’à un mauvais coup de ciseaux. Il faut dire que certains ont besoin de leur apparence pour gagner leur vie à cause de leur profession. Il est donc primordial pour eux de ne pas faire n’importe quoi avec leurs cheveux. C’est le cas de ce mannequin qui se souviendra encore longtemps de son passage chez le coiffeur.

Ce salon de coiffure rate une coupe et doit verser 230 000 euros de dommages et intérêts

On se souvient tous de ce rendez-vous chez le coiffeur qui ne s’est pas passé comme prévu. Et pourtant, cela ne s’est probablement pas terminé comme pour cet établissement indien. Aashna Roy n’a pas vraiment laissé passer ce désastre capillaire. Mannequin de profession, la jeune femme a mené en justice le salon qui a raté sa coupe de cheveux. Au final, elle a obtenu gain de cause puisque le salon a dû lui verser 20 millions de roupies soit plus de 231 000 euros de dommages et intérêts. L’histoire a commencé en 2018 dans un salon de coiffeur d’un prestigieux hôtel de New Delhi.

Elle avait alors simplement demandé une coupe classique raccourcie de dix centimètres en partant de ses pointes. « Cependant, au grand choc et à la surprise de la plaignante, la coiffeuse a coupé l’ensemble de la chevelure, ne laissant que 10 cm et touchant à peine ses épaules (…) Il ne fait aucun doute que les femmes sont très prudentes et attentives en ce qui concerne leurs cheveux. Elles dépensent des sommes considérables pour les maintenir en bon état. Elles sont aussi émotionnellement attachées à leurs cheveux «  a précisé le jugement du tribunal des consommateurs de la ville. Cela lui avait fait perdre de nombreux contrats pour des publicités pour produits capillaires. L’établissement peut encore faire appel de la décision.

Par ailleurs, découvrez le surprenant message qu’a reçu Lacrim d’un acteur de « Gomorra »