Brigitte Macron : son faux neveu prend un an de prison ferme

Le 29 Oct 2021 à 15:53 par Sikagz

Décidément, certains ne reculent vraiment devant rien pour parvenir à leurs fins. La preuve en est avec cet homme qui vient de prendre un an de prison ferme requis pour s’être fait passer pour le neveu de Brigitte Macron afin de recevoir des cadeaux et services de luxe. Gentsu vous raconte tout.

On nous le répète depuis notre plus jeune âge : le mensonge ne paie pas et la vérité finit toujours par se savoir. Alors forcément, lorsqu’un homme avec pas mal d’ambition (ou pas) s’est fait passer pour le neveu de la première Dame avec de mauvaises intentions, il a fini par se faire rattraper par sa bêtise. Aujourd’hui, la justice a tranché et il va finir derrière les barreaux. Ambiance !

Brigitte Macron : son faux neveu prend un an de prison ferme

L’histoire pourrait faire l’objet d’un film et pourtant, cela s’est bel et bien produit dans la vraie vie. Un homme a eu l’audace de se faire passer pour le neveu de Brigitte Macron dans le but de recevoir des avantages et des privilèges dans des établissements de luxe par exemple ou encore auprès de sociétés et d’institutions. Malheureusement pour lui, la supercherie n’aura été que de courte durée puisque la justice l’a puni ce mercredi 27 octobre à Paris. Résultat ? Il a été condamné à un an de prison ferme.

Mais l’usurpateur n’en est pas à son premier débordement. En effet, il a déjà fait l’objet de 17 condamnations à peu près pour les mêmes faits reprochés. Le tribunal correctionnel de Paris a choisi de le condamner à 30 mois d’emprisonnement dont 18 assortis du sursis renforcé. « Le tribunal a fait le choix de sanctionner la gravité des fait (…) et de prendre en compte votre volonté d’être pris en charge et de bénéficier d’un suivi qui s’inscrit dans la durée » a révélé la présidente de la 13e chambre correctionnelle.

Le faux neveu de Brigitte Macron « menteur pathologique » ?

Pour procéder à tout cela, le jeune homme utilisait la fausse adresse mail suivante: [email protected]ésidence-france.fr. Le moins que l’on puisse dire c’est qu’en plus de s’inventer un lien de parenté avec la femme d’Emmanuel Macron dont on a utilisé le pass sanitaire, il avait des goûts de luxe. Au programme de ses réclamations ? Un accueil VIP dans un hôtel de luxe au Maroc ou encore des places pour un grand prix de Formule 1 à Melbourne mais également une carte Club 2000 auprès d’Air France. Ses demandes étaient savamment organisées puisqu’il les signait soit des noms de Pierre-Olivier Costa, directeur de cabinet de Brigitte Macron soit Patrick Strzoda, directeur de cabinet d’Emmanuel Macron, qui a reçu des œufs de la part d’un jeune homme lors de son passage à Lyon. Pour cela, il devra leur verser un euro de dommages et intérêts. Mais il n’était pas seul dans l’histoire et sa complice a quant à elle été condamnée à douze mois de prison dont neuf avec sursis.

Lors de l’audience, l’accusé a été entendu et a révélé ne pas avoir agi « pour l’argent » ou « pour faire du tort » mais surtout pour « le statut, le prestige, les privilèges ». Dans le rapport psychologique, il a été qualifié de « menteur pathologique » et de « mythomane affabulateur ». Cela dit, il n’a pas été associé à un trouble psychiatrique avéré pour autant. Pour Me Zagury, avocat de la défense, il y aurait dû y avoir une expertise approfondie afin de connaître les véritables raisons de son geste.  « Le risque de réitération ne dépend pas de la reconnaissance des faits. Il dépend de la compréhension de la mécanique du passage à l’acte« , a-t-il révélé au sujet du coupable âgé de 35 ans. Il effectuera sa peine de prison ferme sous un régime de surveillance électronique à domicile et est contraint à un suivi médical obligatoire.

En ce qui concerne la peine du faux neveu, le ministère public avait requis 28 mois d’emprisonnement dont seize mois de prison ferme tout en soulignant qu’il s’agissait d’une « atteinte forte à l’image de la France ». Cet argument a également été employé par Me Ennochi, avocat de MM. Costa et Strzoda. « On présente la France comme une République bananière », a-t-il lâché. De son côté, Brigitte Macron ne s’est pas encore exprimée à ce sujet.

Brigitte Macron en pleine campagne de sensibilisation

A côté de cela, Brigitte Macron poursuit ses fonctions et son implication dans de nombreuses causes. En cette fin de semaine, la première dame s’est rendue au lancement de la grande campagne de communication sur le handicap. L’occasion pour de nombreux citoyens de pouvoir échanger avec elle à ce sujet.

Mais ce n’est pas tout puisque Brigitte Macron a également rendu visite à des lycéens qui étaient en train de préparer des colis pour les fêtes de fin d’année aux soldats français. Une semaine bien charge donc !

Enfin, découvrez tous les détails sur la mini série autour du Superman noir avec Michael B. Jordan en tête d’affiche.