Attaque à Paris : Six nouvelles gardes à vue en cours

Le 28 Sep 2020 à 15:58 par Sikagz

Le 25 septembre dernier, une attaque au hachoir commise par un homme qui pensait s’attaquer à Charlie Hebdo a affolé tout le monde. L’enquête se poursuit et six nouvelles personnes ont été placée en garde à vue. Explications.

L’enquête se poursuit concernant l’attaque à Paris. Parmi les personnes placées en garde à vue, des colocataires du principal suspect ont été entendus quarante-huit heures après le drame. Pour rappel, l’homme a reconnu vouloir s’en prendre à Charlie Hebdo et avait préparé une vidéo de revendication. Il s’agit d’un jeune homme prénommé Hassan A. âgé de 18 ans, originaire de Mandi Bahauddin, une ville agricole du Pendjab au Pakistan. Le suspect parle un peu français selon une source proche de l’enquête et serait aidé par un traducteur en ourdou.

La garde à vue d’Hassan avait commencé vendredi midi après son interpellation par la police à Bastille. Celle-ci a été prolongée de 48 heures ce dimanche. Jusqu’alors, il ne présentait « aucun signe de radicalisation » et souhaitait se lancer dans une formation aux métiers du bâtiment. Ses deux domiciles ont été perquisitionnés et ses objets personnels ont été saisis dans le cadre de l’enquête autour de l’attaque à Paris. C’est l’une des caricatures du prophète Mahomet signée Charlie Hebdo qui a été la goutte d’eau qui a fait déborder le vase.

Attaque à Paris : six nouvelles gardes à vue en cours

D’ailleurs, Hassan aurait préparé une vidéo dont les détails ont été dévoilées par Le Point. Dans ce média de deux minutes, l’homme se présente comme “Zaheer Hassan Mehmood” et revendique son geste à venir sans pour autant faire allégeance à une organisation. “Aujourd’hui, vendredi 25 septembre, je vais les condamner”, peut-on l’entendre lâcher. A côté de cela, les enquêteurs ont dû se pencher sur les proches du principal suspect afin de mieux comprendre ses motivations même s’il semble avoir agi seul.

A côté de cela, six gardes à vue étaient en cours à côté de cela dont trois anciens colocataires de son appartement à Paris ainsi que son petit frère et une connaissance. Une des gardes à vue a été levée. Celle d’un certain Youssef qui serait en réalité un Algérien de 33 ans qui avait tenté d’arrêter Hassan.Je voulais être un héros, je me suis retrouvé derrière les barreaux” a-t-il lâché.

Par ailleurs, sachez qu’un documentaire sur les réseaux sociaux et leur impact débarque sur Netflix pendant que Gazo prépare un nouveau featuring avec Freeze Corleone. De plus, un jeune de 13 ans s’est fait adopter après avoir été abandonné deux fois.