Olivier Giroud estime que le retour de Karim Benzema a déséquilibré l’Equipe de France

Le 16 Oct 2021 à 08:53 par djfreak

Il y a quelques jours, pour la sortie de son autobiographie, Olivier Giroud s’est exprimé sur Karim Benzema. Le champion du Monde avec l’Equipe de France est revenu sur la nouvelle situation des Bleus en son absence et avec la présence du joueur madrilène. On vous explique tout dans l’article ci-dessous.

On le sait depuis quelques années maintenant, les deux attaquants français n’ont pas la meilleure relation du monde. Toutefois, Olivier Giroud et Karim Benzema ne sont pas des ennemis sur la pelouse et en dehors des terrains.

Olivier Giroud s’exprime sur Karim Benzema

Le joueur du Milan AC a sorti son autobiographie, intitulé Toujours y croire. Olivier Giroud continue d’en faire la promotion et a récemment accordé une interview dans les colonnes du Daily Mail sur sa relation avec Karim Benzema. Depuis longtemps, les deux joueurs ont très souvent été mis en opposition par le public comme par la presse. Olivier Giroud l’a vécu comme une « injustice ». Mais d’un autre côté, c’est devenu le moteur de sa motivation. « Ma relation avec Karim était certainement « unique ». J’ai dû faire face aux critiques parce que j’étais à sa place. Il y en avait qui étaient pour moi et d’autres pour lui. Ils avaient l’habitude de me siffler. Contre le Cameroun (match amical à Nantes le 30 mai 2016), j’ai marqué, mais ils continuaient à me siffler. Ils étaient contre moi parce que j’étais là et pas lui. C’était une injustice, mais j’ai dû faire avec. Ça m’a motivé. », a-t-il expliqué.

Puis il a rajouté : « J’accepte aujourd’hui que c’est la façon qui m’a permis de devenir champion du monde. Si vous me dites que j’aurais pu marquer six buts en Russie, mais sans gagner la compétition, je vous répondrais que je choisirai de gagner le titre, bien évidemment. Vous pouvez vous battre contre les choses qui sont dites à votre sujet, mais la chose la plus importante, c’est d’être conscient de la chance que vous avez d’être dans cette équipe (de France). Je comprends que, quand vous êtes un buteur, les gens vous jugent sur vos statistiques. C’est pourquoi j’essaye de battre le record de « Titi », mais parfois les choses ne vont pas dans votre sens. Mais je n’ai pas abandonné. »

« Je suis heureux pour eux et je sais aussi à quel point cela a été difficile pour Karim lorsqu’il n’était pas en équipe nationale. Donc je suis également content qu’il réussisse en équipe de France. Je n’ai aucun ressentiment à ce sujet. Mais c’est vrai qu’à l’Euro, nous aurions pu et dû faire mieux… »