Dimitri Payet chambre une nouvelle fois le PSG et Neymar avec « Bande Organisée »

Le 15 Sep 2020 à 07:18 par djfreak

Quelques heures après la victoire de l’OM, Dimitri Payet a décidé de se moquer une nouvelle fois du PSG et de Neymar sur Twitter.

Ce dimanche 13 septembre, le PSG affrontait l’OM pour le compte de la troisième journée de Ligue 1. A la surprise générale, ce sont les marseillais qui gagnent le match, grâce à un but de Florian Thauvin. Une victoire historique puisque cela fait 9 ans que l’Olympique de Marseille n’avait pas gagné contre son rival.

Dimitri Payet chambre le PSG et Neymar

Forcément, les joueurs de l’OM ont célébré cette victoire et certains ont même trollé les parisiens sur les réseaux sociaux.

Sur Twitter, Dimitri Payet a ainsi posté un montage photo, se moquant du PSG. Le cliché fait référence au tube Bande organisée, où l’on retrouve plusieurs rappeurs marseillais, comme Jul, SCH ou encore Naps et Soso Maness. Sur l’image, on y voit notamment Alvaro Gonzalez tenir un chien avec la tête de Neymar.

Dimitri Payet a ensuite rajouté en légende de ce post : « En bande organisée C’est pas la capitale @Co_Ultras_Paris, C’est Marseille bb @OM_Officiel« , reprenant ainsi les paroles du couplet de Kofs.

Dimitri Payet a l’habitude de s’en prendre au PSG. Lors de la défaite en final de la Ligue des Champions, le joueur avait trollé le club de la capitale. Le Marseillais avait écrit « Une histoire. Un club: OM. Une ville: Marseille. A jamais les premiers », en légende d’un GIF montrant le logo du PSG avec une étoile, qui laisse ensuite apparaître celui de l’OM, victorieux de la Ligue des Champions en 1993

Alvaro Gonzalez raciste envers le brésilien ?

Pendant le match, une embrouille entre Neymar et Alvaro Gonzalez a éclaté. D’après le joueur brésilien, le défenseur marseillais a tenu des propos racistes à son encontre.

Alvaro Gonzalez a décidé de répondre à la polémique, seulement quelques heures après les propos de Neymar. « Il n’y a aucune place pour le racisme. Une carrière propre avec beaucoup de coéquipiers et d’amis au quotidien. Parfois il faut apprendre à perdre et l’assumer sur le terrain. Incroyables trois points », peut-on lire sous le post Twitter de l’espagnol, accompagné d’une photo avec les joueurs marseillais.

 

Mais selon Téléfoot, qui détient diffuse les matchs de Ligue 1, aucun propos raciste n’a été trouvé. La chaîne a revisionné toutes les images de l’altercation entre les deux footballeurs. Après une expertise, rien ne peut prétendre à des insultes racistes.

Les seuls mots échangés sont de « simples insultes ». Téléfoot ne peut donc pas aller dans le sens du brésilien et a confié les images à la LFP, à l’OM et au PSG.