Young Thug seul contre tous : son label aurait balancé sur lui

Le 30 Déc 2022 à 17:12 par Sikagz

Décidément, l’année 2022 ne se termine vraiment pas bien pour Young Thug, en prison depuis le mois de mai pour une sombre histoire mêlant Gunna ainsi que d’autres membres du label. Seulement voilà, le monde se serait retourné contre lui. Gentsu vous raconte tout.

En mai dernier, Young Thug et Gunna ainsi que des membres de leur label ont été arrêtés par le FBI en voulant faire appliquer la loi RICO après avoir été accusés de faire partie d’une énorme organisation crimine*le, camouflée derrière le label YSL : me*rtres, ch*ntage, trafic de stups.

D’ailleurs, Gunna avait clamé son innocence sur les réseaux sociaux. « Pour l’instant, je n’ai pas ma liberté. Mais je suis innocent. Je suis faussement accusé et je ne cesserai jamais de me battre pour laver mon nom ! L’image qu’on donne de moi est laide et fausse. Mes fans savent que j’aime célébrer la vie, j’aime ma famille, j’aime les voyages, j’aime la musique, j’aime mes fans. J’ai toute foi que Dieu me rendra justice pour la pureté de mon cœur et l’innocence de mes actions. En tant qu’homme noir en Amérique, il semble que mon art ne soit acceptable que lorsque je suis une source de divertissement pour les masses. Mon art n’est pas autorisé à être un divertissement à part entière, je n’ai pas le droit à cette liberté en tant qu’homme noir en Amérique. C’est une triste réalité : l’esclavage est toujours vivant en Amérique aujourd’hui et affecte toujours mon peuple. Dans 12 États, plus de la moitié de la population carcérale est noire, l’un de ces États étant la Géorgie. Rien ne m’empêchera de poursuivre mes rêves, je ne cesserai pas d’être une bonne personne, même si certains accusateurs anonymes et inconnus veulent que le monde me considère comme une mauvaise personne. Quand j’étais libre, j’étais bon et gentil avec la communauté qui m’entourait et, quand je serai libéré, je referai la même chose », a-t-il écrit sur Instagram. Finalement, le rappeur américain a obtenu gain de cause puisqu’il a été libéré en début de mois. Mais cela ne risque pas d’être le cas de Young Thug pour le moment.

Young Thug seul contre tous : son label aurait balancé sur lui

L’affaire prend une ampleur plutôt désastreuse pour Young Thug. En effet, plusieurs accusés ont choisi de reconnaître devant la Cour que YSL est bien une organisation structurée comme un g*ng, pour diminuer leur peine. Seulement voilà, ces aveux ne sont pas à l’avantage de Young Thug. De ce fait, seulement quatorze accusés sur 28 iront jusqu’au procès. Le rappeur encourt jusqu’à cinquante ans de prison.

Young Thug seul contre tous : son label aurait balancé sur lui Young Thug seul contre tous : son label aurait balancé sur lui

Parmi ceux qui ont opté pour le « plea deal », on peut retrouver : Gunna, Mounk Tounk, Unfoonk (le frère de Young Thug), Slimelife Shawty, Lil Duke. Un coup dur pour le rappeur.

Si Young Thug et Gunna forment un duo d'enfer musicalement parlant, les deux rappeurs sont aujourd'hui au cœur d'une affaire beaucoup moins sympathique. En effet, ils ont 56 chefs d'accusation à leur actif et le FBI voudrait leur peau.

Lire la suite