Pornhub : le nouvel allié de la Drill ? L’incroyable procédé !

Le 21 Mai 2020 à 12:05 par Sikagz

Si vous êtes amateurs de rap US, vous avez sans doute avoir entendu parler de la Drill. La nouvelle vague qui envahit le milieu. Face à la censure de certains clips, les rappeurs ont trouvé un nouveau procédé : s’incruster sur Pornhub pour pouvoir diffuser les clips. On vous explique tout.

Connaissiez-vous la Drill ? Il s’agit d’un sous-genre du hip hop originaire de Chicago. Elle se démarque par son contenu composé de lyrics violents, sombres voire morbides sous un rythme aux allures de trap. Popularisée en 2012, c’est des rappeurs comme Soulja Boy ou Chief Keef qui ont mis en avant ce genre comme un bon nombre d’artistes. Petit à petit, ce milieu s’est démocratisé notamment par le fait que ce style a été associé aux crimes perpétrés à Chicago.

Si comme de nombreux genres de rap, l’autotune est utilisée pour la Drill, ce sont les paroles qui aident à démarquer ce milieu. Si vous êtes amateurs de thèmes sombres mais qui restent réalistes et violents. Gucci Mane et Waka Flocka Flame influencent également la scène drill. Cela ressemble beaucoup à la trap, la drill reste cependant plus lente au niveau du rythme.

D’ailleurs, ce mouvement commence à faire parler de lui du côté français. On a pu en avoir un avant goût grâce à Or Noir de Kaaris en 2013. Mais depuis quelques temps, nous avons de bonnes figures déjà bien ancrées dans le paysage musical comme par exemple : Freeze Corleone, Ashe 22, PSO Thug et Leto, parfois même Niska. 

Du côté britannique, certains artistes du milieu en ont eu marre d’être fréquemment censurés notamment à cause de leurs clips. De ce fait, ils ont décidé d’utiliser une méthode plutôt surprenante mais radicale. En effet, pour éviter d’être sanctionnés par Youtube, ils passent désormais par Pornhub… Un procédé plutôt radical mais qui a l’air de marcher pour le moment (on vous laisse vérifier par vous-même cela dit).

Et s’ils sont parfois contraints d’être censurés c’est à cause de tout le mood qu’il y a autour comme l’a révélé Oxylo, rédacteur à Moggoly :

Dans la drill, l’aspect gang est majeur. On le voit en Angleterre, la violence et la criminalité font partie intégrante de cette scène. Kaaris avait des paroles crues, mais n’est pas membre d’un gang, malgré tout le passé qu’il a pu avoir ou non, d’ailleurs. L’esprit n’était pas tout à fait là.

Pensez-vous que cette méthode est efficace ou pas ?