Akon pose la première pierre de sa ville « Akon City » et donne des détails sur ce projet

Le 02 Sep 2020 à 08:32 par djfreak

Lancé en 2018, le projet d’Akon de fondé sa propre ville, appelé Akon City, avance à grand pas. Le chanteur a déclaré lors d’une conférence de presse, que les travaux commenceront l’année prochaine.

Akon fait partie des artistes qui ont le plus marqués les années 2000. Grâce notamment à ses tubes planétaires Lonely et Lockep Up, l’artiste a marqué l’histoire de la musique et est devenu une star dans le monde entier. A ce jour, Akon a vendu plus de 35 millions d’albums dans sa carrière.

Aujourd’hui, le chanteur a mis de côté sa carrière musicale pour se lancer dans d’autres projets, comme de lancer sa propre ville, Akon City.

Akon a posé la première pierre d' »Akon City »

Le producteur américano-sénégalais était à Dakar ce lundi 31 août pour son projet Akon City. D’après les premières informations, le projet d’Akon sera une ville futuriste, digne du mythique Wakanda.

Le chanteur de 47 ans a expliqué lors d’une conférence de presse avoir posé la première pierre de son gigantesque projet, au coût estimé de 6 milliards de dollars. Il se situe dans le petit village de Mbodiène, sur les rives de l’Océan atlantique, à une centaine de kilomètres au sud de Dakar. « Une de mes plus grandes motivations, c’est que quand je suis aux États-Unis, je rencontre beaucoup d’Afro-américains qui ne comprennent pas vraiment leur culture. J’ai donc voulu construire une ville ou un projet comme celui-ci pour leur donner la motivation de venir voir d’où ils viennent », a dit Akon.

“J’ai dit: ‘Hussein, je veux que mes bâtiments ressemblent à des sculptures’”, a expliqué l’artiste. “Je veux que l’architecture ressemble aux vraies sculptures africaines qu’ils font dans les villages. Les formes sont peut-être bizarres, mais au moins elles sont africaines”, a-t-il ajouté.

View this post on Instagram

#akoncity #senegal https://akoncity.com

A post shared by AKON (@akon) on

 

« Je veux que l’architecture ressemble aux vraies sculptures africaines qu’ils font dans les villages. Les formes sont peut-être bizarres, mais au moins elles sont africaines », a-t-il ajouté. Le chanteur a aussi été interrogé sur les similitudes entre son projet et le Wakanda, royaume imaginaire situé en Afrique où se déroule le film et le comics Black Panther. Akon a expliqué que cette comparaison avait décuplé sa motivation.

Les travaux d’Akon City débuteront “au premier trimestre de 2021”, a précisé Akon. À la fin de la décennie, le complexe devrait s’étendre sur 500 hectares. “Nous pensons que 300.000 personnes habiteront à terme dans la ville”, a confié à l’AFP l’architecte Hussein Bakri.