50 Cent dévoile les objets que sa mère l’a poussé à utiliser pour se défendre

Le 26 Août 2021 à 12:19 par Sikagz

Décidément, nous n’avons pas eu tous la même enfance et ce n’est pas 50 Cent qui dira le contraire. Récemment, le rappeur a révélé quelles tactiques de prison a utilisé sa mère pour aider son fils à se défendre lorsqu’il était à l’école. Gentsu vous propose de découvrir quelles étaient ces fameuses techniques !

Si 50 Cent vit désormais sa meilleure vie, le rappeur qui est toujours prêt à devenir le mentor de DaBaby revient de loin. Pourtant, le troll du hip hop américain ne laisse rien entrevoir sur ce passé difficile. Il y a quelques jours de cela, il a révélé qu’Eminem aurait bel et bien un rôle dans sa nouvelle série. Mais avant cela, les fans continuent de suivre religieusement les épisodes de Power.

Pour ceux qui ne le savaient pas, une partie de l’introduction de Power Book III : Raising Kanan est inspirée de sa vie réelle. D’ailleurs, 50 Cent a fait quelques révélations à ce sujet. « J’ai été beaucoup bousculé dans le parc, mais j’avais plus peur de ma mère que des gens qui me bousculaient, car je ne pouvais pas lui échapper (…) C’était une mère célibataire à ce moment-là, elle était tout pour moi » a-t-il confié dans un premier temps.

50 Cent dévoile les objets que sa mère l’a poussé à utiliser pour se défendre

Mais le rappeur ne s’est pas arrêté là puisqu’il est revenu sur une scène en particulier: « Il y a une scène du premier épisode (de Power Book III : Raising Kanan) où Kanan se fait cogner, et il retourne chez lui et sa mère met des jouets dans les chaussettes (pour frapper les autres enfants) (…) C’est vraiment arrivé ; ça vient de ma vie ». 50 Cent a ensuite raconté comment sa mère avait toujours tout fait pour le réconforter: « C’était ma mère et mon père, et elle était dure, alors je ne savais pas quand c’était bien d’être émotif et quand ça ne l’était pas. Elle me regardait quand j’étais à terre et qu’allais mal et me disait : ‘Lève-toi, pourquoi tu pleures et agis comme une petite fille?’ Elle se mettait en colère contre toi et tu te disais : ‘Oh merde – ce n’est pas bien d’avoir mal cette fois. OK, alors laisse-moi me relever.’ Elle a donc déterminé quand elle devait être douce et quand elle devait être ferme ».

Par ailleurs, Khabib Nurmagomedov ne supporte pas les ring girls et n’a pas manqué de le faire savoir.