Les 10 meilleures punchlines de Tovaritch

Le 08 Août 2022 à 11:45 par Sikagz

Tovaritch est un rappeur franco-russe vivant dans le 93. Son premier projet est sorti en 2019. Depuis, il s’est fait remarquer par ses autres mixtapes et freestyles.

Il y a quelques mois de cela, Tovaritch a dévoilé son projet Mikhailov. L’occasion de revoir ses meilleures répliques.

Les 10 meilleures punchlines de Tovaritch

  1. C’est noir comme ton collant et t’aimerais qu’on te marie. J’suis dans le rouge et dans le rouge. On voit que du bleu marine. Tu peux rouler des nez mais le mien sera pas dans d’la farine – Contactu
  2. J’demande une DML , refusée… Ta gow qui me dm (pizdec), abusé.. Je rentre dans elle et elle elle sait combien je rentre dans l’mois. J’lui demande pas son âge car mes yeux sélectionnent au poids – BRATVA VI (Pizdec)
  3. Du 93 à Paris retrouve-moi sur la rue Saint-Denis. Les enjeux sont colossaux parfois je vis dans le déni. Toujours à fond dans le délit, moins de trois mille je reste dans mon lit. Je peux te briser le cou je m’en fous tant que ma mère me bénit – BRATVA V (Soviet Squad)
  4. Sniff Sniff Sniff J’ai d’la c*ke qui rend Superman. J’lui ai mise dans le c*l, elle m’a dit : ‘ Ça fait super mal ‘ (suka). Russian, Polak toujours à-l, Slovaque, tchétchène ça rafale. URSS pays de l’est, on fait que du sale – BRATVA II (Que du sale)
  5. Que de l’argent dans la poche. C’est la vie folle. On roule dans de grosses voiture comme la Ferrari. On a tout ce qu’il te faut ma cherie on a la c*caine – Bratan
  6. Y a pas d’contrefaçon, demande à Mylène. La vie est belle mais sans le te-shi, elles est vilaine (tchou, tchou, tchou). J’aime pas le bleu marine à cause des sirènes – Street Fight
  7. J’suis chargé comme un Glock. Rembourse ou j’re-ti dans ta glotte. Tu s’ras jamais comme Tony même si ta l’nez dans la c*ke. Chez nous on ravitaille, les ien-clis sont tous comme des loques – BRATVA III (Dasvidania)
  8. Ma babouchka vient d’Varsovie (oui), mon pistolet d’Yougoslavie (bang). Regarde bratan comment on vit, dans la rue, y a pas d’devis. Sovietskiy, sovietskiy, sovietskiy, sovietski. Je n’ai pas, pas d’ami, seulement que la mif’ – BRATVA IX (Sovietskiy)
  9. J’fais du tam-tam sur l’cul d’ta gow (touchkar), tam-tam sur l’cul d’ta gow. J’suis dans l’quartier, j’commande tacos, après j’bombarde, vamos, gamos. Soviet, j’contacte Thanos, bâtard, choppe tétanos. J’suis bien après deux, trois boloss, quand j’ai fait mes pésos – BRATVA X (Pushka)
  10. Chez moi, les hommes n’sont pas teinturés, n’se lissent pas les cheveux (niet). C’est à Fresnes que fleurit la Santé donc à mort les bleus (eh) – BRATVA VII (Fuck les States)

A l'instar de ses consœurs Chilla ou encore Shay, Doria a tout d'une grande et de quoi marquer le rap francophone par sa plume et son flow bien à elle. Nous vous proposons de la découvrir à travers quelques punchlines.

Lire la suite