Les 10 meilleures punchlines de Kool Shen

Le 18 Mar 2021 à 02:47 par Sikagz

Difficile de parler des années 90 et du rap français sans penser à des groupes emblématiques comme Suprême NTM et forcément, il y a Joeystarr et Kool Shen dans la partie. D’ailleurs, c’est ce dernier qui nous intéresse et ses punchlines. Gentsu vous dévoile tout.

Kool Shen s’est fait connaître dans les années 90 au côté de Joeystarr avec leur groupe Suprême NTM. Séparés et reformés à deux reprises, ils ont finalement mis un terme à leur collaboration après leur tournée célébrant leurs 30 ans de carrière. Après avoir mis un terme à son parcours musical, il s’est également lancé dans le poker professionnel ou encore dans l’acting et la production d’artistes.

Les 10 meilleures punchlines de Kool Shen

  1. Saches que ce à quoi j’aspire, c’est ce que les miens respirent – Touche pas à ma musique
  2. Génération Zidane, Black-Blanc-Beur. La France en a eu peur, c’était qu’un battement d’cœur. Un élan, une dynamique : aberrant qu’ce soit au FN, après ça, qu’on compte le plus d’adhérents – Marche
  3. Avec le rap, pas prêt pour l’divorce, j’fais dans l’adultère. J’suis Achille en Air Max, souffle pas dans ma bulle d’air – Classic
  4. Il me suffirait de balancer cash « Nique la police ». Plein de démago pour que les foules applaudissent mais pour que je m’accomplisse frère. Il m’en faut plus c’est le dernier round – Dernier round
  5. Ta mère te voyait avocat, aujourd’hui t’en aurais bien besoin – Paris – Cuba
  6. On a juste planté les graines, gros, ça a poussé, poussé, poussé. Ça fourmille de partout, ça s’en bat des parcours. Ça, ça les pousse à nous écouter – Sur le drapeau
  7. J’peux plus ou plus pareil. Alors chaque jour j’me tue même un peu plus qu’la veille – Un ange dans le ciel
  8. Non, je n’suis pas un leader, simplement ghetto-chroniqueur. Ils m’ont reproché ma rigueur : je ne fais que mon taf’ de rimeur ! – J’reviens
  9. Ta mère te voyait avocat, aujourd’hui t’en aurais bien besoin – Paris Cuba
  10. Vieillir ensemble c’est ce qu’on voulait même si on était plus ensemble. On s’en foutait c’est ce qu’on visait. Tu te rappelles, nos fous rires, nos premiers instants, ton sourire, les moments de silence qui voulaient tout dire – Un Ange dans le ciel

Quelle est votre punchline préférée de Kool Shen ?