Youssoupha évoque le climat actuel dans le pays : « Je sens une crispation en France »

Le 25 Avr 2022 à 22:03 par djfreak

Depuis plusieurs mois, Youssoupha vit avec sa famille à Abidjan en Côte d’Ivoire. Le rappeur a quitté la France pour vivre une nouvelle vie en Afrique. Lors d’une récente interview, l’artiste s’est exprimé sur le climat actuel, on vous explique tout dans l’article ci-dessous.

Ce vendredi 8 avril, Youssoupha a fait son grand retour avec un nouvel album, intitulé NEPTUNE TERMINUS : ORIGINES. Actuellement en promotion de ce dernier opus, le rappeur a accordé une interview à Jeune Afrique. Au cours de cet entretien, l’artiste s’est exprimé sur sa vie à Abidjan, en Côte d’Ivoire.

« Y vivre a changé mon quotidien et ma musique. Et puis, je sens une crispation en France. Depuis que je suis parti, il y a eu des grèves immenses, le Covid y a été vécu durement, et maintenant la gu*rre en Ukraine et les élections présidentielles. Dans ma réalité ivoirienne, je sens moins de crispations, même s’il existe aussi des tensions sociales. », a-t-il tout d’abord déclaré.

Quand la journaliste lui demande également si cela a changé son engagement, le rappeur a confié : « L’engagement s’exprime différemment. Mettre des références culturelles africaines dans mes productions, comme Afrikrea et Elie Kuame dans le clip ‘Amapiano’, est une manière de militer aussi. Mon rapport à la politique franco-française a changé, s’est nuancé, apaisé peut-être. »

Youssoupha évoque le climat actuel dans le pays : « Je sens une crispation en France » Youssoupha évoque le climat actuel dans le pays : « Je sens une crispation en France »

Youssoupha s’exprime sur la politique en France

Youssoupha en a profité pour parler de ses anciens morceaux qui sont encore dans l’actualité : « Si on regarde la photographie présidentielle actuelle, et le danger que constitue Marine Le Pen… je parlais déjà dans ma première mixtape ‘Éternel recommencement’ de la défiance que j’avais vis-à-vis d’elle et de son parti. Je disais dans ‘Polaroïd Expérience’ en quoi Macron me dérangeait. Il y a dix ans, j’étais en procès face à Éric Zemmour. J’ai l’impression d’avoir déjà dit tellement de choses. »

Toutefois, dans ses nouveaux titres, les réflexions politiques ou sociales ne sont pas totalement absentes : « Et j’aborde sûrement encore ce contexte social et les aberrations politiques et médiatiques davantage que certains artistes quyoui y sont pleinement confrontés. Ça reste mon ADN. On va donc retrouver des phrases avec lesquelles je peux encore avoir des problèmes. Parce que moi, même quand je fais une chanson pour l’équipe de France, j’ai des problèmes (rires). À l’époque, je prenais cela avec animosité, aujourd’hui avec le sourire. J’ai le sentiment d’avoir pris de la hauteur. J’ai donné beaucoup d’énergie à des gens qui n’en valent pas la peine. Je suis peut-être en train de rééquilibrer la balance en parlant davantage de ceux que j’aime. Est-ce qu’il y a de l’apaisement aussi ? Sûrement. Je suis papa aussi, c’est un autre mode de vie. Mais j’ai encore des colères. »

Youssoupha a enfin brisé le silence concernant la polémique autour de son hymne des Bleus déclenchée par le Rassemblement National lors de son passage dans Quotidien. Et le moins que l'on puisse dire c'est qu'il est plutôt radical.

Lire la suite