SCH est chaud pour un album en commun avec Jul

Le 14 Mar 2021 à 18:02 par djfreak

Ce vendredi 19 mars, SCH sera de retour avec un nouveau projet, intitulé JVLIVS II, où l’on retrouvera notamment Jul en featuring. Très proche, les deux rappeurs marseillais pourraient réaliser un album en commun. C’est l’idée que le S a évoqué lors de sa dernière interview.

Après une année 2020 sans projet, le S sera de retour ce vendredi 19 mars avec le deuxième tome de sa série de projets JVLIVS. Pour la promotion de ce nouveau projet, SCH a accordé une interview pour Clique. 

SCH est chaud pour un album en commun avec Jul

Au cours de cet entretien, le rappeur originaire d’Aubagne a notamment évoqué un projet en commun avec Jul. « Ça serait cool, je pense que ça serait trop bien, d’une part pour Marseille, d’une autre part pour nous. Moi je sais que j’aimerais trop. Si ça doit se faire, ça se fera , on a kiffé faire du son et on fera encore du son. », a-t-il déclaré.

Il faut dire que les deux hommes sont très proches. Après la collaboration sur la compilation 13’Organisé avec le titre Bande Organisé et sur L’Etoile sur le maillot, SCH et Jul avait réalisé le titre M*ther F**k sur le dernier projet de l’OVNI. Un véritable succés puisque le clip cumule plus de 40 millions de vues en trois mois sur YouTube. De quoi donner des idées pour un projet en commun.

 

Une comédie musicale pour « JVLIVS » ?

Au cours de cet entretien, SCH a exprimé son envie de réaliser une comédie musicale sur cette trilogie de projets. C’est l’artiste lui même qui lancé cette idée à Mouloud Achour. “Tu sais, dans l’idéal j’aimerai faire une comédie musicale sur la trilogie JVLIVS. Avec des intervenants, des danseurs, une vraie comédie musical qui narre du Tome I au Tome III l’histoire de JVLIVS dans sa finalité.”, se confie-t-il.

“Ce serait vraiment l’aboutissement d’un truc assez gigantesque pour moi. Je sais pas si on arrivera à le faire mais en tout cas j’aime croire qu’on pourra arriver à le mettre en place un jour. Mais dans l’immédiat j’espère déjà que les salles vont rouvrir et qu’on va pouvoir se produire normalement.”, a-t-il conclu.

Une idée très originale, du jamais dans l’histoire du rap français.