SCH continue d’exploser les scores avec son album « JVLIVS II »

Le 01 Mai 2021 à 17:05 par djfreak

Disponible depuis quelques semaines, l’album de SCH continue de cartonner dans les charts. Avec la sortie de deux nouveaux titres, le rappeur originaire d’Aubagne a vu ses ventes augmenter et se rapproche des 150 000 ventes.

Le 19 mars dernier, le rappeur marseillais nous présentait son nouvel album JVLIVS II. Un opus très attendu puisque le premier chapitre a connu un énorme succès commercial. Ce deuxième volet est parti sur de très bonnes bases puisqu’il a été certifié disque de platine, soit plus de 100 000 exemplaires vendus, en seulement 25 jours.

SCH continue de cartonner avec son album « JVLIVS II »

Il y a un peu plus d’une semaine, SCH a ajouté les deux titres bonus sur les plateformes de streaming, intitulé Tempête et Fantôme, où l’on retrouve en featuring Jul et Le Rat Luciano. Ces deux morceaux ont été rajouté à son album JVLIVS II et ont permis à l’artiste de faire augmenter ses ventes.

En effet, lors de cette sixième semaine d’exploitation, le projet du rappeur marseillais s’est écoulé à plus de 11 000 exemplaires. Une très belle performance, qui permet à l’artiste d’écouler plus de 125 000 ventes de ce dernier projet.

 

Avec cet album, SCH confirme qu’il fait partie des poids lourds du rap français. Avec son univers particulier et sa plume aiguisée, le S a réussi a trouver son public, de plus en plus nombreux à chaque projet. Mais l’année 2021 est encore loin d’être terminée pour le rappeur, qui nous réserve encore de belles surprises.

L’histoire de son couplet culte sur Bande Organisée »

L’année 2020 aura été marquée par la sortie du projet 13’Organisé. Sur cette compilation qui a réuni plus de 50 artistes marseillais, on retrouve le tube de l’année Bande Organisée. Le titre a battu tous les records en terme de streaming, ainsi que sur YouTube. SCH a notamment marqué les esprits avec le premier couplet du morceau. Il a tenu à s’expliquer lors d’une récente interview.

« Je rentre et je vois tout le monde donc déjà c’est l’apothéose: on est une trentaine d’artistes plus leurs collègues. (…) Là on met la prod et tout ça et moi j’avais pas écrit de couplets. Et j’entends la prod et je me dis mais ça y est je vais me régaler. Quand on écoute le son à la fin c’est juste magique, on est trop fiers du truc qu’on a fait. Tout le monde sourit et y a aucune mauvaise onde. Et je pense vraiment que la conception des titres qui marchent le plus, c’est quand l’amour opère. », a-t-il confié.