S-Pion arrêté par la Police : il a été soupçonné de distribuer de la drogue

Le 07 Déc 2020 à 16:01 par Sikagz

S-Pion ne s’attendait pas à ce que sa fête se tourne comme ça. En effet, le rappeur célébrait sa release party lorsque la Police a débarque. Interpellé et soupçonné d’avoir distribué du Cannabis, l’artiste avait promis des « cadeaux ». Gentsu vous dévoile tout ce qu’il s’est passé.

Si vous êtes fans de PNL, vous avez déjà entendu parler de S-Pion avec qui le groupe a collaboré. Cette fois-ci, le rappeur a décidé de voir les choses en grand pour la sortie de son nouvel album baptisé Sourou 2 ce vendredi 4 décembre 2020. A cette occasion, il leur avait donné rendez-vous dans les locaux de l’imprimerie Hélio à Corbeil-Essonnes. Les invités avaient joué le jeu puisqu’ils étaient tous masqués comme l’indiquent les mesures contre la COVID-19. « RDV LE 4 DÉCEMBRE SR2. GROSSE DISTRIBUTION 🦋 LES PREMIERS ARRIVÉS SERONT LES PREMIERS SERVIS. UNE CHOSE ET SUR PERSONNE NE VA REPARTIR LES MAINS VIDE. JE VAIS DÉVOILÉ L’ADRESSE LE 2 DÉCEMBRE. RESTER À L’AFFÛT MES SR 🪐 » a-t-il lâché avec un gros sachet de verdure à ses côtés.

S-Pion arrêté et soupçonné de distribuer de la drogue par la Police

Seulement voilà, tout ne s’est pas passé comme prévu. Pourtant, le Cannabis était en réalité du cannabidiol sans THC et est autorisé à la vente. Pourtant, les forces de l’ordre ont débarqué et l’ont soupçonné de distribuer de la drogue. « Merci pour le soutien merci pour la force mes S/R. On voulait juste fêter la sortie de mon album SOUROU 2 la police et venu m’embarquer en disant que j’ai distribué de la drogue (…) Tout le monde sait que c’est de la CBD mais bon il y’a des bons et des mauvais policiers partout, merci à L’OPJ qui a tout fait pour me faire sortir alors que le magistrat voulait absolument me déférer aux parquets », a-t-il déclaré une fois libéré. Dommage que les hostilités aient été écourtées.

Bon et bien plus de peur que de mal. Dans tous les cas, cette release party sera inoubliable pour S-Pion et ses admirateurs. Par ailleurs, une affaire datant de 2012 a inspiré le nouveau film baptisé BAC Nord où figure Gilles Lellouche