Rohff répond aux attaques de Booba en prouvant qu’il s’agit d’un « pointeur »

Le 12 Avr 2021 à 10:59 par djfreak

Il y a quelques heures, Rohff a décidé de répondre à toutes les attaques de Booba, en l’insultant notamment d’être un pointeur. Le rappeur du 94 relance donc son clash avec son rival sur les réseaux sociaux.

Depuis la sortie de son album ULTRA, Booba est très présent sur les réseaux sociaux. Malgré le fait que son compte officiel a été supprimé d’Instagram, l’artiste du 92 a trouvé refuge sur le compte de La Piraterie. Dessus, B2O s’en prend régulièrement à ses rivaux, comme Kaaris dernièrement.

Rohff insulte méchamment Booba sur son compte Instagram

Mais Rohff a décidé de sortir de son silence et de lâcher une pique à Booba sur son compte Instagram. En effet, dans sa story, le rappeur du 94 a publié une capture d’écran d’un article de Jeune Afrique, où l’on peut lire en titre : « accusé d’agression s*xuelle sur mineure au Sénégal ». L’interprète de La Puissance a rajouté en commentaire : « pointeur un jour, pointeur à vie ».

Les faits se seraient déroulés en 2016 à Dakar au Sénégal. C’est le journaliste Yérim Sar qui a rapporté des accusations graves à l’encontre du rappeur. Ce dernier aurait tenté de vi*ler une jeune fille de 14 ans, en marge de son premier concert dans la ville. Ces allégations n’ont jamais été démenties par Booba, c’est pour cette raison que Rohff s’en prend à son rival.

 

Le rappeur du 94 s’exprime sur Brahim Bouhlel

Il y a quelques jours, l’acteur révélé par Validé était au coeur d’une polémique suite à une vidéo où il insulte les marocaines. Après Booba, Lacrim, Niro, Kamelancien ou encore Maes, c’est Rohff qui a pris la parole. Sur son compte Instagram, l’artiste du 94 a adressé un message au comédien. « Je te juge pas, je ne suis pas Dieu mais je suis bl*ssé et comme tous les marocains et tout ceux qui ont des soeurs et des enfants comme moi. La preuve qu’on ne peut pas rire de tout surtout en tant qu’influenceur. Toi et tes sbirs devez connaître vos limites même défoncés. Tu es humainement comme religieusement affilié à ce beau pays qui accueille le monde entier les bras ouverts ! Le respect pour un peuple commence par soi même. Vive le Maroc. », peut-on lire en story.

Le procureur du roi du Maroc s’est exprimé sur cette affaire et aurait décidé de poursuivre en justice les protagoniste. Brahim Bouhlel et Zbarbooking risquent jusqu’à deux ans de prison et une lourde amende.