Rohff : « Les gens se marient sur Thug Mariage, c’est limite une tradition »

Le 07 Jan 2022 à 14:41 par djfreak

Il y a quelques heures, Konbini a publié une nouvelle vidéo qui concerne Rohff. Dans cette séquence, le rappeur du 94 s’est expliqué sur les classiques de sa carrière et notamment Thug Mariage. On vous explique tout dans l’article ci-dessous.

Le 10 décembre dernier, Rohff a fait son grand retour tant attendu. Ce jour-là, le rappeur du 94 a dévoilé son nouvel album, intitulé Grand Monsieur. L’opus rencontre un bon succès auprès de son public et pourrait être certifié disque d’or dans les semaines à venir.

Quelques semaines après la sortie, l’artiste fait toujours parler de lui dans les médias. Il a notamment accordé un entretien à France Info. Au cours de cet interview, Rohff a expliqué qu’il faisait passer sa musique avant les chiffres : « Je suis rentré dans le rap pour l’art et les chiffres ont suivi. Et aujourd’hui tous ceux qui ont des lacunes ne parlent que de chiffres. Parce que les chiffres ne mentent pas, mais s’achètent ».

Rohff explique que les gens se marient sur « Thug Mariage »

Mais l’artiste originaire de Vitry a également accordé une interview pour le média Konbini. Dans cette séquence qui dure plus de 6 minutes, Rohff est revenu sur les classiques qu’il fait tout au long de sa carrière. Il s’est notamment exprimé sur le titre Thug Mariage« Classique. Premier clip à Dubaï. Les gens se marient sur « Thug Mariage ». C’est limite une tradition. »

Rohff : « Les gens se marient sur Thug Mariage, c’est limite une tradition » Rohff : « Les gens se marient sur Thug Mariage, c’est limite une tradition »

Rohff s’est également exprimé sur son titre Zone Internationale. « C’était mon premier morceau, mon premier feat international, on va dire. On est partis le cliper au Brésil. Le premier mec à avoir ramené Zé Pequeno à « La cité de Dieu ». C’était lourd en fait. Il y a une gros histoire derrière. »

Concernant son morceau La Puissance, le rappeur du 94 confie : « La Puissance c’est un classique. L’instru, c’est un char d’assaut. Quand je l’ai reçu, j’avais l’impression qu’il était déjà mixé. En Cayenne Turbo, je roulais sur les Champs-Elysées, je baissais les vitres. Je savais que j’allais faire du sérieux avec, et je l’ai enregistré en dernier. J’avais pas encore les c*uilles de poser en premier. Il fallait que je trouve les mots, le refrain… ». Une vidéo à découvrir dans la publication disponible ci-dessous.

En une semaine, le monde de Brahim Bouhlel s'est écroulé. Tout a commencé par une "blague de mauvais goût" qui lui a valu les foudres de la Toile et du gouvernement marocain puisqu'il s'est moqué des femmes et des enfants du pays dans une vidéo humiliante.

Lire la suite