Rohff : « Ils ne veulent pas que je sois le visage de la musique urbaine en France »

Le 05 Jan 2022 à 09:24 par djfreak

Il y a quelques semaines, Rohff dévoilait son nouvel album Grand Monsieur. Pour promouvoir son opus, le rappeur a accordé des entretiens pour différents médias. Au cours de sa dernière interview, l’artiste s’est confié sur sa musique.

Le 10 décembre dernier, Rohff faisait son grand retour avec un nouvel album. Intitulé Grand Monsieur, l’opus rencontre un bon succès auprès de son public et pourrait être certifié disque d’or dans les semaines à venir. En attendant, l’artiste fait parler de lui dans les médias.

Rohff se confie sur sa musique dans une interview

Toujours en pleine promotion de son dernier opus, Rohff a accordé un entretien à France Info. Au cours de cette interview, l’interprète de La Puissance s’est exprimé sans filtre sur plusieurs sujets. Il a notamment donné son avis sur la communication de certains artistes avec leurs fans. Le rappeur originaire du 94 avoue qu’il est plutôt discret sur ses réseaux sociaux, il précise que les stories appartiennent à son public, et que « dans la musique, on ne marche pas tous du même pas ».

Puis il a rajouté : « Moi, j’ai confiance en ma musique, je ne suis pas là pour l’image, avance-t-il. Certains ont des défaillances artistiques et compensent avec l’image ». Rohff a ensuite expliqué qu’il faisait passer sa musique avant les chiffres : « Je suis rentré dans le rap pour l’art et les chiffres ont suivi. Et aujourd’hui tous ceux qui ont des lacunes ne parlent que de chiffres. Parce que les chiffres ne mentent pas, mais s’achètent ». Pour rappel, l’artiste a poussé un coup de gueule envers Spotify, estimant qu’il se faisait boycotter par la célèbre plateforme.

Rohff : « Ils ne veulent pas que je sois le visage de la musique urbaine en France » Rohff : « Ils ne veulent pas que je sois le visage de la musique urbaine en France »

Le rappeur a également confié : « Derrière ces plateformes, il y a des personnes qui peuvent prendre parti et qui vont promouvoir certains artistes plutôt que d’autres. Il ne faut pas oublier que les plateformes signent de gros partenariats avec des maisons de disques et parfois directement avec des rappeurs. Ils ne veulent pas que je sois le visage de la musique urbaine en France parce que quand j’arrive avec un album, je débarque avec un char d’assaut. »

Il y a quelques jours, l'équipe de France de Handball a décroché l'or aux Jeux Olympiques de Tokyo. Sur le compte Twitter officiel des Bleus, une publication faisait référence à un des albums classiques de Rohff.

Lire la suite