Rohff fait des révélations compromettantes sur Booba quand il était en prison

Le 05 Fév 2021 à 23:28 par djfreak

Il y a quelques heures, Rohff a décidé de révéler des dossiers compromettants sur Booba lorsqu’il était en prison. Le rappeur du 94 n’hésite pas à s’attaquer à son rival sur son compte Twitter. On vous explique tout dans l’article.

Depuis quelques mois, l’artiste du 94 ne cesse de faire parler de lui. Il faut dire qu’il s’attaque régulièrement à son rival préféré, Booba. Mais ce n’est pas tout, Rohff prépare également la sortie de son nouvel album, dont le titre Sécurisé, où l’on retrouve Dadju en featuring, en est le premier extrait.

Rohff fait des révélations concernant Booba en prison

Ce jeudi 4 février, Rohff a décidé de sortir des dossiers concernant Booba. Sur son compte Twitter, l’interprète de La Puissance a notamment fait référence au passage en prison de son rival.

« Y a pas un maton de fleury qui m’arretait pas sans taper des barres sur toi tu t’es caché en isolement Vip tu chialais a la cabine menaçant de te pendre. L’infirmière dit que t’es fragile même Balkany est plus digne que toi et tu fais le bad boy nudiste sur twitter MDR soignes toi. », peut-on lire en légende du post ci-dessous.

 

Puis quelques instants plus tard, le rappeur originaire de Vitry a ajouté une attaque à son actif envers son rival. Il a publié une séquence vidéo qui concerne le Duc et a rajouté une petite légende. « Pour le plus grand bonheur de la twittosphère on a retrouvé tes entraînements de boxe soutenus par tes jambes de coq sportif comme tu fais on te fera mais en plus hilarant parce que t’es un vrai clown dans ce game », peut-on lire dans le post ci-dessous.

 

Selon lui, l’auto-tune a sauvé la carrière de plusieurs artistes

Très présent sur les réseaux sociaux, le rappeur du 94 a également décidé de se rendre sur Canal+ et de se prêter au jeu de La Boite à questions. Au cours de cette séquence, Rohff a parlé du rap game, ainsi que de l’auto-tune. Concernant le logiciel correcteur de tonalité, l’artiste n’y va pas par quatre chemins : « L’auto-tune il a sauvé beaucoup de gens, qui n’avaient pas d’avenir, pas de voix, pas de diplôme, merci l’auto-tune ».