Niska explique qu’il a abandonné son feat avec Rich The Kid pour son manque de respect

Le 25 Nov 2021 à 17:32 par djfreak

Au début du mois de novembre dernier, Niska a révélé son nouvel album, intitulé Le monde est méchant. Sur cet opus, le rappeur originaire du 91 a invité du très beau monde. Mais on aurait pu voir également une collaboration avec Rich The Kid. Mais l’artiste a révélé pourquoi il a tout abandonné, on vous explique tout dans l’article en dessous.

Après plus de deux ans d’absence, Niska fait son retour ce vendredi 5 novembre avec sa nouvelle mixtape, intitulé Le monde est méchant. Dessus, le rappeur a invité du très beau monde : Maes, Hamza, Ninho, Guy2bezbar, Tiakola, Liim’s, Pepito, Madrane et Mayo.

Niska parle de ses collaborations internationaux

Pour la promotion de ce nouvel opus, Niska a accordé une interview pour Konbini. Devant la caméra du célèbre média, le rappeur originaire de l’Essonne a fait des révélations très surprenantes. En effet, on y apprend qu’il a fait des collaborations prestigieuses à l’international. Il a notamment enregistré un morceau avec Rich The Kid et que la collaboration devait même sortir sous forme de clip. Mais sur le tournage, rien ne s’est passé comme prévu : « Rich The Kid c’est lui qui m’a fait un truc de ouf par contre. Ouais, lui il m’a fait une dinguerie. Il est arrivé sur le clip, il a fait l’américain de ouf, ça m’a vénère de ouf, mauvais comportement, il nous a toisés. Après c’est moi qui ai dit : je ne sors pas ça ».

Mais ce n’est pas tout. Niska a également confié qu’il avait un featuring avec Taylor Swift. « Taylor Swift, on m’a envoyé le morceau via l’équipe et le label. J’étais honoré à l’époque, je suis content : Taylor Swift ! Je vois le truc, ça fonctionne bien. J’écoute le morceau, je pose et je n’ai jamais eu de réponse. Au final, j’avais envoyé le morceau. En plus, c’est un couplet que je kiffais de fou. », a-t-il déclaré.

Pour finir, le rappeur du 91 a également expliqué qu’il aurait pu enregistrer un morceau avec le rappeur producteur Britannique, Skepta. « En vrai, Skepta il m’a endormi. Il m’a dit : “Ouais je reviens t’inquiètes. La semaine prochaine on termine ça”, mais il ne m’a jamais rappelé », a-t-il confié dans l’interview.