Moha La Squale a été violemment interpellé par la police à Paris

Le 19 Juin 2020 à 18:15 par djfreak

Le rappeur parisien est au coeur des discussions depuis quelques heures. Moha La Squale a été violemment interpellé par la police à Paris.

Moha La Squale connait une ascension fulgurante en 2017. A cette époque, le rappeur originaire de Créteil poste tous les dimanches un freestyle et cumule des centaines de milliers de vues. Fort de ce buzz incroyable, Moha a décidé de sortir, en 2018, Bendero, son premier album studio. Un véritable succès puisque le projet obtient la certification disque de platine quelques mois après la sortie.

Moha La Squale fait un retour fracassant en 2020

Mais cette année 2020, on risque d’entendre le rappeur. Après une petite pause de cinq mois, Moha La Squale nous a offert au mois d’avril dernier une belle surprise avec le titre On roule. Avec plus de 2,9 millions de vues à ce jour sur Youtube, le morceau a connu un bon succès et tourne actuellement sur quelques radios.

Mais Moha La Squale ne s’est pas arrêté là, puisqu’il est revenu à ses fondamentaux. Il a répondu de la meilleure des manières aux internautes qui attendaient son retour avec les freestyles du dimanche. Et c’est le dimanche 24 mai, que le rappeur a dévoilé le premier freestyle du dimanche de 2020, intitulé Paris.

Moha La Squale a été interpellé par la police

Malheureusement, Moha La Squale a été interpellé par la police ce vendredi 19 juin vers 15h30. Depuis cet après-midi, plusieurs vidéos ont été publiées sur les réseaux sociaux. La scène se passe dans le 18ème arrondissement de Paris et plus précisément dans la rue Vincent-Compoint, lieu d’où est originaire l’artiste.

Dans les vidéos qui circulent sur les réseaux sociaux, on y voit le rappeur torse et pieds nus. On peut l’entendre demander aux passants de filmer, tandis que trois policiers tentent de le menotter. Aussi, on peut voir une jeune femme à ses côtés, qui crie. Puis, elle se prend un coup de pied dans le ventre de la part d’un des officiers à terre. « Ils l’ont tapée. », s’exprime Moha La Squale., avant d’ajouter : « Ils m’ont pris, ils m’ont enc*lé. […] Ils m’ont cassé le bras ».

Le rappeur a le visage en sang et demande aux officiers de desserrer les menottes, et de le mettre sur le côté pour qu’il puisse respirer. À la fin de la vidéo, on peut entendre les policiers justifier l’arrestation en affirmant que le rappeur s’est rebellé. Mais nous n’avons pour le moment aucune information concernant le motif de cette arrestation.