Médine est frustré de n’avoir jamais eu de disque d’or : « C’est une espèce de Graal »

Le 13 Mai 2022 à 00:05 par djfreak

Ce vendredi 13 mai, Médine a fait son grand retour avec un nouvel album. Pour la promotion de cet opus, l’artiste du Havre a accordé plusieurs interviews. Dans l’une d’entre elle, il s’est confié sur les certifications, on vous explique tout dans l’article ci-dessous.

Après quelques années d’absence, Médine est de retour ce vendredi 13 mai. Le rappeur originaire du Havre a dévoilé son tout nouvel album, intitulé Médine France. Avant la sortie de cet opus, l’artiste a fait parler de lui, notamment par son clash qu’il a eu avec Booba.

Pour la promotion de son opus, l’artiste a décidé d’accorder une interview avec Mehdi Maïzi dans Le Code sur Apple Music. S’il est incontestable que le rappeur est un pilier de la scène rap, il a pourtant aucun disque d’or à son actif. Et malgré qu’il ait dévoilé huit albums dans sa carrière. « Ça a le goût amer d‘un rêve qui se réalise bien trop tard. J’ai toujours l’impression de courir après cette médaille sans jamais l’obtenir en fait, et donc c’est vrai qu’il y a une petite frustration. Je te mentirais si je te disais le contraire, j’ai des singles dor mais j’ai pas d‘album certifié en fait, et c’est vrai que ça crée une petite frustration. », a-t-il confié.

Puis, Médine a poursuivi : « Ça fait partie des reconnaissances en tout cas sur le plan du chiffre qui te certifie. C’est une espèce de Graal en fait, en réalité. Je te mentirais si je te disais l’inverse. Attention, je ne suis pas obnubilé par le truc. Je pense que j’ai pas encore convaincu assez de personnes, pas assez fédéré encore assez de personnes, mais c’est en devenir ça. Ça va changer ».

Médine est frustré de n’avoir jamais eu de disque d’or : « C’est une espèce de Graal » Médine est frustré de n’avoir jamais eu de disque d’or : « C’est une espèce de Graal »

Médine raconte l’anecdote mystifiante sur l’écriture de Lino

Au cours de cet entretien, Médine s’est notamment confié sur Lino, avec qui il a déjà collaboré à plusieurs reprises. « Lino, je me souviens, c’était en 2005. 2005, dans un studio à Paname, et il n’écrivait pas. Ou en tout cas, il ne donnait pas l’impression de travailler. », a-t-il commencé par dire.

Le rappeur se rappelle que Lino regardait la télé : « Je crois que c’était des trucs un peu sado-maso, un truc comme ça, un reportage. Et genre, il avait dit un truc comme : “Hey ils ont pas de parents ceux-là ! Ils ont pas de parents.” Il rigolait avec son équipe et on était tous pétés de rire. On le voyait pas écrire. Il entre et il pose un huit. Il découpe le truc. Je dis, mais quand est-ce qu’il a écrit ? Et je savais pas, en fait. Et ça rendait le truc encore plus magique, plus mystérieux. J’avais pas envie de le voir écrire, en fait. Je voulais mystifier encore le truc, je voulais le garder longtemps. » 

Ce lundi 12 avril, SCH a décroché un disque de platine pour son dernier album JVLIVS II. Avec cette certification, le rappeur marseillais réalise une performance qui n'a jamais été réalisée dans le rap français.

Lire la suite