LIM réagit à la retraite de Booba : « J’espère qu’il va arrêter ses c*nneries de clash »

Le 24 Avr 2021 à 12:52 par djfreak

Il y a quelques jours, Dems a mis en ligne sa dernière interview de LIM, où il parle notamment de Booba. L’artiste a notamment évoqué la retraite du rappeur originaire de Boulogne-Billancourt.

LIM est un rappeur qui se fait très discret dans les médias. Pourtant, il sort un nouveau projet presque tous les ans. A l’occasion de la sortie de son nouveau projet Vi*lences urbaines, l’artiste a accepté une interview pour Demsmedia.

LIM réagit à la retraite musicale de Booba

Il y a quelques jours, Dems a mis en ligne sa dernière interview de LIM, comme vous pouvez le voir ci-dessous. Au cours de cet entretien, le rappeur s’est exprimé concernant B2O, qu’il respecte depuis de nombreuses années.

LIM était très proche de Booba il y a quelques années. Les deux artistes ont collaboré à de nombreuses reprises. Notamment sur le titre Animals, extrait de l’album Temps M*rt de B2O. Dans une interview accordé à MCE en 2016, le rappeur a expliqué sa relation et sa rencontre avec le Duc. « La rencontre s’est faite au quartier. C’est un mec qui venait traîner au Pont de Sèvres avec Bram’s. Il traînait avec les grands de chez moi. Moi j’étais dans le four, sur le terrain donc forcément on se rencontre et après il y a quelque chose qui se crée. On s’est tous mis ensemble, on a pris une sorte de local et on était tout le temps dedans à faire du rap. », avait-il confié.

Lorsque Dems lui parle de la retraite de Booba, LIM répond : « Franchement je m’en bats les c*uilles. Qu’il chante, qu’il fasse sa vie. L’essentiel c’est qu’il se porte bien. Je ne lui souhaite pas de mal, rien du tout, que du bien. En espérant qu’il va se ranger et qu’il va arrêter ses c*nneries de clash. »

 

Au cours de cet entretien, LIM a également donné son avis sur le rap et de la nouvelle génération. « J’ai jamais trop trop écouté. (…) C’est pas ma came. (…) Tourner des clips en Ferrari et rentrer chez soi en bus, il y a un problème. À la base, le rap, c’est un truc qui est fait pour retranscrire nos vies, essayer de faire passer des messages. […] Aujourd’hui quand tu vois le rap, j’ai l’impression, ils sont tous blindés. », a-t-il déclaré.