Lartiste revient sur son agression dans laquelle il aurait pu perdre la vie

Le 29 Oct 2020 à 15:08 par djfreak

Lors de son dernier Planète Rap, Lartiste s’est confié sur son agression de 2018. Un moment difficile pour le rappeur, qui aurait pu lui coûter la vie.

Au mois de mai 2018, Lartiste s’est fait violemment agressé par 8 personnes à la sortie de son Planète Rap. Le rappeur a été victime d’un guet-apens extrêmement violent, qui lui a laissé de nombreuses séquelles. Il avait publié sur son compte Snapchat une photo de lui, avec le visage tuméfié.

Il y a quelques semaines, Lartiste dévoilait son dernier clip Vaï & Reviens. Dans cette vidéo, le rappeur de Bondy a mis en scène son agression. Un très jolie coup de marketing puisque le clip cumule plus de 5 millions de vues sur YouTube.

Lartiste se confie sur son agression

C’est Fred Musa qui a commencé à parler de cette agression qui s’est déroulé en 2018 :« C’est vrai que c’est d’une violence sans nom la vidéo quand on la voit. Au début, on croit que c’est ce qui s’est passé juste après ton Planète Rap d’il y a deux ans, on n’a pas pu aller jusqu’au bout d’ailleurs. »

Lartiste a alors pris la parole et s’est exprimé sur le sujet : « Je me rappelle on était avec Kaaris ce soir là. (…) J’arrive en bas de chez moi, des mecs qui m’attendent, qui veulent discuter, qui veulent faire un tête à tête. Mais t’as vu, il n’y a pas de tête à tête quand il y 8 bonhommes devant toi. Je me retourne pour poser des questions, pour savoir c’est quoi le truc. Je me prends une balayette, je finis par terre, je prends une centaine de coups, je finis roué de coups vraiment. »

Le rappeur a ensuite expliqué le tournage de son dernier clip Vaï & Reviens, où il rejoue cette agression. « C’était bizarre en faite. On dirait mon corps j’étais pas dedans quand ça se passait, quand je l’ai refait. (…) On peut sentir à quel point ça m’a touché dans le sens où je ne refuse pas la violence quand je la subis ou quand elle m’arrive. C’est la vie, j’ai eu plein de galère, la violence je l’ai connu sous toutes ses formes. C’est pas une question de refuser la violence, je l’ai fait pour me débarrasser de ça et de ne pas me venger en faite. J’ai tellement pensé à ça, c’est tellement facile. Tu sais, j’ai de l’oseille, j’ai des amis, je pourrais vraiment réglé ça de manière sale. », dit-il au micro de Skyrock.