Lacrim lance une collection de vêtements « t’es confiné », qui enflamme la toile

Le 20 Mar 2021 à 09:23 par djfreak

Ce vendredi 19 mars, Lacrim a mis en ligne sa nouvelle collection de vêtements. Alors que plusieurs départements seront confinés à partir de ce week-end, le rappeur a décidé de surfer sur cette vague. On vous explique tout dans l’article.

Après un an et demi d’absence, Lacrim a décidé de dévoiler son projet R.I.P.R.O 4 au mois d’octobre dernier. Il s’agit du quatrième et dernier volet de cette série de mixtapes, qui a été un énorme succès pour le rappeur. Et pour finir en beauté, l’artiste a invité du très beau monde : Soso Maness, Niska, Ninho, Maes et Leto.

Très discret musicalement depuis quelques semaines, le rappeur reste tout de même très actif sur les réseaux sociaux. Il y a un mois, il avait partagé une vidéo où on l’entend parler de ses haters. Lacrim exprime son ras-le-bol concernant les personnes qui se mêlent de sa vie et de ses projets.

Il y a tout juste une semaine, Lacrim faisait parler de lui sur les réseaux sociaux. En effet, le rappeur avait publié une vidéo sur son compte Snapchat pour annoncer le lancement d’une collection de vêtements. Dans une courte séquence, on peut voir l’artiste arborer un t-shirt contre le tabagisme et faire l’annonce suivante : « Ok la famille, j’espère que vous allez bien. Pas d’entraînement aujourd’hui, on va commencer on va tout filmer ensemble. Il y a des teeshirts ‘no chicha’ et des teeshirts ‘ah b*tard tu fumes !?' ».

Lacrim lance une collection de vêtements « t’es confiné »

Lacrim a décidé de récidiver avec de nouveaux t-shirt. Cette fois-ci, on peut lire : « Ah b*tard, t’es confiné ? », toujours présenté par le rappeur dans une vidéo postée sur les réseaux sociaux. Vendu 25€, il existe également sous forme de sweat à capuche noir, au prix de 45€. Un véritable buzz puisque la vidéo a suscité de nombreuses réactions depuis la mise en ligne. Plus de 800 000 vues, ainsi que 11 000 mentions « J’aime » sur Twitter. 

 

Les internautes ont réagi en commentaire, en donnant des déclinaisons que le rappeur pourrait utiliser comme expression. On retrouve par exemple « Ah b*tard tu forces » ou « Ah b*tard tu es un forceur », qui ont eu beaucoup de succès sur le célèbre réseau social. Des critiques qui n’empêchera pas le rappeur de continuer sur cette lancée.