Koba LaD se moque de Madrane : il finit par le plaquer au sol

Le 06 Août 2020 à 13:08 par Sikagz

On ne blague pas lorsqu’il s’agit de football et Koba LaD l’a bien compris. Alors qu’il se moquait de son ami Madrane, ce dernier n’a pas hésité à user de sa force pour le plaquer au sol. Rassurez-vous, plus de peur que de mal ! La preuve en images juste en bas de cet article.

Il y a quelques semaines, Koba LaD se retrouvait au cœur d’un badbuzz après avoir posté une publication à caractère homophobe. Depuis, le rappeur a compris la leçon et a même adressé un message de sensibilisation à ses fans en lâchant: « Il faut les protéger et ça c’est le rôle des parents. Et pour ceux qui font ça, heureusement qu’il y a des associations d’ailleurs qui les aident pour se trouver un abri, un toit, se loger… C’est comme la capture. Je voulais la partager pour montrer que c’est une dinguerie de tuer son fils parce qu’il était gay (…) Mais en vrai, je n’ai rien à voir avec l’homophobie, je ne suis pas du tout homophobe. Je n’ai pas fait attenton au commentaire et elle est là mon erreur. Mais rien à voir avec l’homophobie. C’est pour ça qu’il faut toujours faire attention à ce que vous allez écrire ou partager sur le net. Parce qu’il peut y avoir de grosses retombées pour ceux qui sont victimes d’homophobie et c’est pas bon ».

Mais aujourd’hui, c’est pour un sujet plus léger que celui qui s’est moqué de Fred Musa avec RK a fait parler de lui.

Koba LaD se fait plaquer au sol par Madrane après s’être moqué de lui

Depuis le déconfinement, tout le monde profite du beau temps comme il peut. Que ce soit en vacances ou à la cité, les rappeurs n’hésitent pas à passer du temps entre amis. Récemment, Koba LaD a retrouvé Madrane et ses acolytes pour une partie de foot. Seulement voilà, celui qui a provoqué les larmes d’une fan malgré lui s’est moqué de son ami qui n’a pas hésité à lui répondre simplement… en le plaquant au sol. Le résultat a plutôt amusé la Toile puisque l’on a pu lire des commentaires tels que: « Jsuis mort 😂😂😂😂« . Ou encore: « « En vrai si tu betom c que t con » ».

Décidément, il nous surprendra toujours !